Un site d'information
proposé par
Mode de vie

182 euros par mois consacrés aux produits frais

produits frais

Les Français dépensent en moyenne 182 euros par mois en produits frais, selon une étude OpinionWay pour le spécialiste de la distribution Bizerba.

« Consommer 5 fruits et légumes par jour : fondamental, mais un luxe difficile à s’offrir. » C’est ainsi qu’OpinionWay et le spécialiste de la distribution Bizerba ont choisi de nommer leur étude portant sur la consommation de produits frais par les Français.

Celle-ci nous apprend que nous leur consacrons en moyenne, chaque mois, 182 euros (moins de 100 euros pour le quart d’entre nous). Soit un peu plus de 10% du salaire médian, établi à 1 772 euros mensuels par l’Insee.

Dans le détail, si 34% des consommateurs achètent plus de produits frais qu’il y a cinq ans, « plus de la moitié de ceux qui en achètent moins (17% au total) pensent que les prix ont augmenté et/ou qu’ils ont moins de moyens financiers », peut-on lire dans le document. Ce qui explique peut-être, par ailleurs, la diminution de la fréquence des « grosses courses du mois ».

On note ainsi que tous les types de produits frais sont jugés trop chers (poissons, viandes, fromages, fruits et légumes…), excepté la boulangerie/pâtisserie. Le prix reste d’ailleurs le premier frein à l’achat de produits frais. Il devance l’aspect visuel (ce à quoi répondent de nombreux concepts anti-gaspillage) et la perception d’une mauvaise qualité.

Lire aussi : Le surgelé a-t-il moins la cote ? / La viande s’invite moins dans nos assiettes / Les Français fâchés avec le poisson ?

Les grandes surfaces privilégiées

L’étude « Les Français et la consommation de produits frais » nous en dit également plus sur les lieux d’achats qu’ils fréquentent. On apprend ainsi que, mis à par sur la boulangerie/pâtisserie, c’est en grandes et moyennes surfaces alimentaires que les Français préfèrent acheter leurs produits frais.

Les « GMS » sont jugées plus fiables en termes de choix et de variété (par 58% d’entre nous), respectent mieux la chaine du froid et l’hygiène (53%) et proposent le meilleur rapport qualité/prix (45%).

Les commerçants indépendants et producteurs en direct sont préférés pour leurs conseils de préparation (49%) et pour le plaisir d’acheter que procure la visite chez eux (34%). La vente sur Internet et les magasins bios figurent en queue de peloton.

 

En vrac ou à la coupe

Il apparaît enfin, dans l’étude, que les Français préfèrent les produits frais en vrac ou à la coupe aux produits pré-emballés. D’abord parce qu’ils ont « plus de goût » (pour 84% d’entre nous), puis parce qu’ils sont meilleurs pour la santé (82%) et qu’ils sont de meilleure qualité (82%).

Le consommateur, à l’inverse, reconnaît que les produits frais pré-emballés offrent une information plus complète en matière de date limite de consommation, de composition et d’origine.

Aller plus loin : L’alimentation reste un poids-lourd du budget des ménages

Benjamin Hay - © dmitrimaruta - Fotolia.com

Vous aimerez aussi

Neuf astuces pour maîtriser son budget courses

Avec une dépense moyenne de 349 euros par mois, l’alimentation est l’un des postes budgétaires les plus lourds pour les familles.

A partir de quand est-on riche ?

Nous sommes allés à votre rencontre pour vous poser la question.

Ils l'ont dit sur tous les budgets
Entre 60 et 70% des pannes sur les petits appareils sont dues à un manque d’entretien

Camille Beurdeley, déléguée générale du Groupement Interprofessionnel des fabricants d'appareils d'équipement ménager

L'habitat connecté, c'est en permanence de l'innovation, il faut faire le tri

François-Xavier Jeuland, président de la Fédération française de domotique

Le marché automobile retrouve ses niveaux d'avant la crise

Flavien Neuvy, directeur de l'Observatoire Cetelem

Les jeunes ont compris que la thalasso, ce ne sont plus des sommes faramineuses

Philippe Gomez, président du syndicat national de la thalassothérapie

Le sushi n’est pas devenu un produit de masse et ne le deviendra pas

Bernard Boutboul, directeur du cabinet Gira Conseil