Un site d'information
proposé par
Auto

26 146 euros pour une voiture neuve en 2016

26 146 euros pour une voiture neuve en 2016

En 2016, le prix moyen d’achat d’une voiture neuve, toutes marques confondues, a augmenté de 4%. C’est le constat de l’étude sur le marché automobile publié cet été par le magazine L’Argus.

26 146 euros : voilà, en moyenne, ce qu’ont déboursé les acheteurs français qui ont acquis un véhicule neuf en 2016. L’année précédente, ils avaient déboursé « seulement » 25 342 euros, soit une différence de 804 euros. Depuis 10 ans, cet écart a d’ailleurs considérablement augmenté puisqu’il est de 2 050 euros (8,5%) par rapport à 2012 et de 3 693 euros (16%) si l’on remonte jusqu’en 2007.

Au petit jeu des hausses, toutes les marques ne sont pas logées à la même enseigne. Sur la décennie, Smart et Mini ont connu une montée en gamme de 35%, tandis que Jeep (-12%) et Lexus (-6%) ont vu leurs prix chuter.

>>> Voir aussi : les Français achètent toujours plus de voitures chères

Quand les gammes baissent, les ventes augmentent

Ces courbes cachent toutefois une réalité plus ambiguë. En effet, la baisse des prix n’est pas forcément un signe de mauvaise santé. Ainsi, Jeep a beau enregistrer une forte baisse, ses ventes ont augmenté de 104% depuis 2007. Même mécanisme chez Porsche qui voit son prix stagner (85 710 euros), mais ses ventes exploser en 10 ans (5 396 unités en 2016 contre 2 863 en 2007).

À chaque fois, l’explication demeure simple : la gamme s’élargit souvent par le bas, avec, par exemple, un Porsche Cayman qui débute à 55 040 euros. La marque est d’ailleurs largement en tête du classement des 30 constructeurs établi par l’Argus. Derrière le duo « de luxe » Porsche et Jaguar, les berlines allemandes de BMW, Mercedes et Audi n’arrivent qu’en 6e, 7e et 8e position.

Côté Français, Peugeot reste la marque la plus coûteuse avec un prix moyen de 24 293 euros, légèrement en dessous de la moyenne nationale, juste devant Renault (23 826 euros). Citroën confirme ses difficultés, car, si son prix augmente légèrement sur 10 ans (+5%), ses ventes se sont effondrées de près de 30%. Enfin, cela ne surprendra personne, le roi du « low cost » Dacia ferme la marche avec un prix moyen de 13 511 euros.

Romain Carlioz - © Fotolia.com

Vous aimerez aussi

Clio, reine des podiums

La citadine de Renault est la voiture la plus vendue en France ces cinq dernières années.

Auto : les Français préfèrent (encore) les Françaises

Touslesbudgets vous présente quelques chiffres sur le marché auto hexagonal qui démontrent l'attachement des Français à "leurs" marques nationales.

Ils l'ont dit sur tous les budgets
Entre 60 et 70% des pannes sur les petits appareils sont dues à un manque d’entretien

Camille Beurdeley, déléguée générale du Groupement Interprofessionnel des fabricants d'appareils d'équipement ménager

L'habitat connecté, c'est en permanence de l'innovation, il faut faire le tri

François-Xavier Jeuland, président de la Fédération française de domotique

Le marché automobile retrouve ses niveaux d'avant la crise

Flavien Neuvy, directeur de l'Observatoire Cetelem

Les jeunes ont compris que la thalasso, ce ne sont plus des sommes faramineuses

Philippe Gomez, président du syndicat national de la thalassothérapie

Le sushi n’est pas devenu un produit de masse et ne le deviendra pas

Bernard Boutboul, directeur du cabinet Gira Conseil