Un site d'information
proposé par
Santé

31 euros par mois d’épilation pour les femmes

épilation

Une étude nous en dit plus sur nos habitudes en matière d’épilation, aussi bien chez les femmes que chez les hommes.

Le site et l’application beauté Treatwell ont mené l’enquête auprès de leurs 80 000 membres français sur leurs habitudes en matière d’épilation. Commençons les femmes : en moyenne, onze rendez-vous pris par an avec deux pics, à la Saint-Valentin et lors du mois de juillet.

Parmi les épilations les plus demandées sur les deux plateformes : la cire classique (41%) devance la cire orientale (33%) et l’épilation au fil (15%). Le maillot, les jambes et les sourcils étant les zones les plus souvent concernées.

Côté budget, la dépense s’élève à 31 euros par mois. A noter que seules 9% des utilisatrices du site et de l’appli Treatwell optent à l’épilation définitive.

Et les hommes, dans tout cela ? L’étude révèle que seuls 8% d’entre eux ont recours à l’épilation, avec, là aussi, un pic (à 10%) lors du mois de février (en vue de la Saint-Valentin, supposent les auteurs du document). Cette fois-ci, les zones les plus demandées sont le dos (31% des requêtes), le… mono-sourcil (24%) et nez (23%). Le sexe n’est pas loin derrière (19%).

Treatwell a même demandé à ses utilisateurs ce qui leur semblait le plus être un « tue-l’amour » pour l’autre sexe : chez les femmes (ce qui fait donc fuir les hommes) ce sont d’abord la moustache (52%), le mono-sourcil (22%) et les aisselles (13%). Chez les hommes, le mono-sourcil, encore lui (36%), devant le nez (32%) et le dos (22%).

Quelques chiffres supplémentaires à retenir dans l’infographie ci-dessous :

Benjamin Hay - © puhhha - Fotolia.com

Ils l'ont dit sur tous les budgets
Entre 60 et 70% des pannes sur les petits appareils sont dues à un manque d’entretien

Camille Beurdeley, déléguée générale du Groupement Interprofessionnel des fabricants d'appareils d'équipement ménager

L'habitat connecté, c'est en permanence de l'innovation, il faut faire le tri

François-Xavier Jeuland, président de la Fédération française de domotique

Le marché automobile retrouve ses niveaux d'avant la crise

Flavien Neuvy, directeur de l'Observatoire Cetelem

Les jeunes ont compris que la thalasso, ce ne sont plus des sommes faramineuses

Philippe Gomez, président du syndicat national de la thalassothérapie

Le sushi n’est pas devenu un produit de masse et ne le deviendra pas

Bernard Boutboul, directeur du cabinet Gira Conseil