Un site d'information
proposé par
Mode de vie

Après la crise, que reste-t-il des consommations émergentes ?

consommation émergente collaborative partage économie france crise

La crise économique de 2008 a fait émerger de nouveaux modes de consommation, du covoiturage à l’achat de produits bio. Le pire semblant passé, l’Observatoire Société et Consommation (Obsoco) s’est penché sur ce que les Français ont changé dans leurs habitudes entre 2012 et 2015.

De nouveaux modes de consommation sont apparus ou ont connu un important essor en France à la fin des années 2000, à la faveur des soubresauts de l’économie. Qu’il s’agisse de consommation collaborative, d’achats d’occasion, de nouvelles habitudes alimentaires ou de modèles économiques à bas prix (low cost, discount…). Autant de pratiques dont l’Observatoire Société et Consommation (Obsoco) a mesuré l’évolution entre 2012 et 2015, alors que le plus dur de la crise semble être passé (l’Insee table sur une hausse du pouvoir d’achat de 1.7% en 2015, après une période de baisses inédite).

Des nouvelles consommations qui n’ont pas « recruté » d’adeptes en trois ans, la motivation économique s’étant estompée avec les signes de reprise. Leur pratique s’est intensifiée seulement chez les plus convaincus. Un Français sur cinq intègre aujourd’hui au moins dix de ces nouvelles habitudes dans ses achats, alors que 13% « se tiennent à l’écart », avec moins de trois.

Nous avons profité de la publication du troisième Observatoire des consommations émergentes de l’Obsoco, il y a quelques jours, pour zoomer sur six de ces pratiques.

Benjamin Hay - © Robert Kneschke – Fotolia.com

Vous aimerez aussi

"Il reste des fidèles aux marques auto françaises"

Bertrand Rakoto, consultant automobile, décrypte le lien qu'entretiennent les Français avec « leurs » marques de voitures.

Les Français face au coût de la santé

Touslesbudgets.com s'est penché sur le sujet au travers de dix reportages.

Ils l'ont dit sur tous les budgets
Entre 60 et 70% des pannes sur les petits appareils sont dues à un manque d’entretien

Camille Beurdeley, déléguée générale du Groupement Interprofessionnel des fabricants d'appareils d'équipement ménager

L'habitat connecté, c'est en permanence de l'innovation, il faut faire le tri

François-Xavier Jeuland, président de la Fédération française de domotique

Le marché automobile retrouve ses niveaux d'avant la crise

Flavien Neuvy, directeur de l'Observatoire Cetelem

Les jeunes ont compris que la thalasso, ce ne sont plus des sommes faramineuses

Philippe Gomez, président du syndicat national de la thalassothérapie

Le sushi n’est pas devenu un produit de masse et ne le deviendra pas

Bernard Boutboul, directeur du cabinet Gira Conseil