Un site d'information
proposé par
Auto

Carbeo vous aide à trouver l’essence la moins chère

Fotolia_61195625_S (1).jpg

Il y a huit ans, Franck Ibled lançait le portail Carbeo, devenu aujourd’hui la référence en matière d’information sur l’évolution des prix du carburant. Le site répertorie la quasi-totalité des stations-service de France.

L’histoire de Carbeo.com a démarré fin 2005. A l’époque où l’ouragan Katrina frappait le sud des États-Unis, obligeant les raffineries à fermer. « L’idée de créer le site m’est venue en regardant un reportage à la télévision où l’on voyait un automobiliste mettre de l’essence dans son 4×4, se souvient Franck Ibled. Tout de suite après, il allait mettre le prix sur Internet ». Issu du monde de la finance, ce nordiste de 45 ans se concentre depuis à 100% sur son portail. Lequel recense 99% des stations-service de France, et en communique gratuitement les prix pour 82% d’entre elles -le reste des tarifs n’étant pas connu-.

Pour son créateur, Carbeo -détenu et géré par la société belge Fuel Media Service- « répond à un besoin de partage de l’information, afin de trouver du carburant moins cher. Le but étant, en quelques clics, de savoir où l’on va aller faire son plein tout en maîtrisant son budget. C’est de l’information qui fait gagner de l’argent ».

Le carburant, « un prix d’appel » pour les grandes surfaces

Le portail revendique plusieurs milliers de visiteurs uniques chaque jour. Avec quelques pics. « Il y a une saisonnalité des visites à l’occasion de toutes les vacances comme pour les longs week-ends, car les gens sortent de leur domaine de connaissance et veulent se renseigner sur les prix autour de leur lieu de villégiature », explique Franck Ibled. Pour qui l’évolution du prix des carburants « concerne tout le monde et de manière générale, dès qu’il y a une tension sur le pétrole, ça interpelle le consommateur ».

Le succès de Carbeo ne serait donc pas complètement lié à l’incertitude du contexte économique. Selon le chef d’entreprise, l’écart de quelques centimes entre deux pompes justifie souvent un petit détour, autant pour l’automobiliste qui a des kilomètres à parcourir pour aller, chaque jour, au travail, que pour la famille qui va faire ses courses le week-end. « On va anticiper et dans le cas d’un centre commercial, le prix du carburant est le premier prix en dehors du magasin, analyse le PDG de Carbeo. On se dit alors que si le carburant n’est pas cher, le magasin lui aussi n’est pas cher. C’est un prix d’appel ».

==> Lire aussi : (VIDÉO) Bientôt un boîtier pour consommer moins de carburant

Trois-quarts de données « officielles »

Depuis 2010, Carbeo.com se décline aussi au Luxembourg et en Belgique. De l’autre coté de la Meuse, il propose en plus l’évolution des prix du fioul, « un marché mûr et plus dynamique » qu’en France, justifie Franck Ibled. Une application smartphone gratuite a également vu le jour il y a cinq ans. Carbeo fournit aussi ses informations aux fabricants de GPS, son autre source de revenus -dont le montant n’est pas communiqué- avec la publicité. « Nous nous sommes professionnalisés, explique le fondateur du portail. Notre modèle, à l’origine communautaire, a évolué ». Depuis quatre à cinq ans, en effet, les trois-quarts des données du site -collectées quotidiennement- proviennent de celles qu’il achète au portail dédié par le gouvernement. Le reste provenant « à environ 15% » des exploitants de stations-service et « 5 à 8% de la communauté ».

Très repris par les médias (« on ne s’y attendait pas », confie Franck Ibled), Carbeo a encore de beaux jours devant lui. Les prix à la pompe ont en effet connu, globalement, une légère augmentation depuis le début de l’année (autour de 1,5 centime sur l’essence, pour une baisse de trois centimes sur le gasoil). En 2013, le site a vu le nombre de ses visiteurs croître, de même que l’application mobile a vu ses téléchargements augmenter. Pour l’avenir du site, Franck Ibled assure avoir « toujours plein d’idées ». On n’en saura pas plus. Simplement que des travaux d’ergonomie sont en cours sur la plateforme. Et que « d’autres développements interviendront » d’ici la fin de l’année.

Benjamin Hay

© nikitos77 – Fotolia.com

Vous aimerez aussi

Où va l’argent des radars ?

La mise en service de 150 nouveaux radars en 2013 a largement contribué à grossir les recettes liées aux infractions routières.

Route des vacances : ils évitent les péages

Pour quelle économie ? Témoignages.

Ils l'ont dit sur tous les budgets
Entre 60 et 70% des pannes sur les petits appareils sont dues à un manque d’entretien

Camille Beurdeley, déléguée générale du Groupement Interprofessionnel des fabricants d'appareils d'équipement ménager

L'habitat connecté, c'est en permanence de l'innovation, il faut faire le tri

François-Xavier Jeuland, président de la Fédération française de domotique

Le marché automobile retrouve ses niveaux d'avant la crise

Flavien Neuvy, directeur de l'Observatoire Cetelem

Les jeunes ont compris que la thalasso, ce ne sont plus des sommes faramineuses

Philippe Gomez, président du syndicat national de la thalassothérapie

Le sushi n’est pas devenu un produit de masse et ne le deviendra pas

Bernard Boutboul, directeur du cabinet Gira Conseil