Un site d'information
proposé par
Santé

Chez le médecin, des consultations de 46 à 60 euros

consultations

Les tarifs pour certaines consultations « spéciales » chez le médecin ont grimpé à 46 euros depuis le 1er novembre. La consultation de base, elle, reste inchangée, à 25 euros.

La nouvelle convention médicale signée entre médecins et assurance maladie, entrée en vigueur le 1er novembre dernier, a mis en place de nouveaux tarifs pour les consultations chez le généraliste.

La consultation de base ne voit pas son tarif progresser. Cela avait déjà été le cas au 1er mai, quand elle était passée de 23 à 25 euros.

C’est une nouvelle consultation, dite « complexe », qui a fait son apparition début mai. Il s’agit de cas particuliers, tels que le suivi des risques d’obésité chez les enfants de 3 à 12 ans -deux consultations par an maximum- ou, par exemple, de l’obtention d’une première contraception pour une jeune fille âgée entre 15 et 18 ans -une consultation par an-. Pour cela, il faudra débourser la somme de 46 euros.

Et ce n’est pas tout. La facture pourra être alourdie de seize euros supplémentaires pour des cas « très » particuliers comme l’asthme ou un trouble oculaire grave.

Jusqu’à 70 euros pour des visites longues à domicile

Autre nouvelle consultation : celle concernant, cette fois, des consultations dites « très complexes ». On parle ici des annonces de cancer, des maladies rénales chroniques comme les cas de malformation congénitale ou de maladie grave du fœtus. Dans ces cas-là, il faudra compter 60 euros la consultation.

Enfin le tarif pour les visites longues à domicile (dans le cas d’Alzheimer ou de Parkinson notamment) évolue à la hausse. Il passe ainsi de 56 à 70 euros. A noter que ces visites, qui n’étaient possibles qu’une fois par an auparavant, pourront désormais s’effectuer trois fois dans l’année.

Pour rassurer les Français, le président de la Fédération des médecins de France, Jean-Paul Hamon, précisait dernièrement dans les colonnes du JDD : « Les patients n’ont aucune inquiétude à avoir sur la prise en charge par l’assurance maladie puisque 95% seront assurés d’être remboursés à 100% (…) Il est primordial de faire comprendre aux patients ce qui leur arrive, de leur détailler le protocole de soins et d’engager s’il est nécessaire un suivi médical attentif pour les greffes rénales par exemple. C’est un travail long et considérable ».

>>> Lire aussi : Changer de lunettes, un parcours du combattant

Touslesbudgets.com - © Pexels.com

Vous aimerez aussi

Des Français confiants sur leur santé au quotidien

Un sondage mené par l'Observatoire Cetelem révèle que 60% des Français ne sont pas "inquiets" pour leur santé.

Des applications contre la peur de l’avion

L'avion est le moyen le plus rapide et le moins cher pour partir à l'étranger. Il serait dommage de vous en priver.

Ils l'ont dit sur tous les budgets
Entre 60 et 70% des pannes sur les petits appareils sont dues à un manque d’entretien

Camille Beurdeley, déléguée générale du Groupement Interprofessionnel des fabricants d'appareils d'équipement ménager

L'habitat connecté, c'est en permanence de l'innovation, il faut faire le tri

François-Xavier Jeuland, président de la Fédération française de domotique

Le marché automobile retrouve ses niveaux d'avant la crise

Flavien Neuvy, directeur de l'Observatoire Cetelem

Les jeunes ont compris que la thalasso, ce ne sont plus des sommes faramineuses

Philippe Gomez, président du syndicat national de la thalassothérapie

Le sushi n’est pas devenu un produit de masse et ne le deviendra pas

Bernard Boutboul, directeur du cabinet Gira Conseil