Un site d'information
proposé par
Santé

Cinq astuces pour garder la forme cet hiver

forme

Rhumes, blues hivernal voire dépression saisonnière dans les cas les plus graves (4 à 6% des Français) : l’hiver ne fait pas que des heureux. Voici nos conseils pour rester en forme, malgré le froid.

Si la baisse des températures favorise le développement des différentes épidémies saisonnières (grippe, gastro-entérite, etc.), il n’est pas toujours nécessaire d’avoir recours à des traitements lourds et parfois coûteux. Quelques astuces simples permettent d’optimiser les bienfaits du froid pour passer l’hiver sereinement.

Manger « vitaminé »

En hiver, nos apports en vitamine « D » (indispensable pour fixer le calcium) sont réduits, faute d’ensoleillement suffisant. Manger des poissons gras (saumon, maquereaux, etc.) permet de combler certains de ces manques. Autre grande absente de la saison, la vitamine « C » constitue pourtant un anti-oxydant qui dope l’immunité et évite la fatigue. Certains fruits et légumes hivernaux comme le chou rouge, les poivrons, les agrumes ou le kiwi en regorgent. À l’inverse, même si c’est tentant, n’abusez pas des viandes rouges, car le fer favorise le développement des bactéries.

Faire une cure de lumière

Dans 75% des cas, la luminothérapie est un allié dans le traitement de troubles affectifs bénins ou graves comme la dépression hivernale. Le principe est simple : rester au moins 30 minutes sous l’éclairage d’une lampe de 10 000 Lux, placée à 30 centimètres du visage. Des médecins ou des centres spécialisés pratiquent ces soins, avec des tarifs oscillant entre 7 et 15 € la séance. Et, si s’équiper d’une lampe chez soi demeure coûteux (comptez 150 € minimum), vous pouvez aussi sortir dès que le soleil pointe son nez.

>> Pour aller plus loin : Luminothérapie : une cure de lumière pour passer l’hiver en forme

Penser aux probiotiques

Les probiotiques, ces milliers de bactéries qui colonisent notre intestin, sont aussi particulièrement efficaces contre les maladies saisonnières. Présentes naturellement dans les yaourts et autres produits à base de lait fermenté, elles existent aussi sous forme encapsulée. Pris de manière préventive, ce traitement peut éviter bien des ennuis hivernaux.

Rester au chaud… Mais pas trop

Rien de plus normal que de vouloir se réchauffer au moment où le mercure descend dangereusement. Mais, gare aux abus : dormir dans des pièces surchauffés ne vous fera aucun bien. Un environnement tempéré (18° à 19°) favorise au contraire un sommeil réparateur. Dehors, couvrez-vous avec méthode. Mieux vaut accumuler les couches de vêtements (trois ou quatre) plutôt que d’opter pour un seul gros pull. Il faut en effet que le corps reste au chaud, mais continue à respirer. Certaines zones, comme le cou, doivent par contre rester bien couverte.

Ne pas faire de croix sur le sport en extérieur

Si vous avez suivi tous les conseils précédents, vous devinez pourquoi un peu d’exercice en extérieur reste nécessaire, malgré le froid. Une sortie active vous permettra en effet de bénéficier d’un maximum d’apport lumineux. Elle vous offre aussi l’occasion de profiter de tous les bienfaits du froid (si, si, il y en a) : circulation sanguine stimulée, diminution des douleurs musculaires… L’hiver a parfois du bon !

>> Aller plus loin : Anti-rhume, vedette de l’hiver

Romain Carlioz - © Pexels.com

Vous aimerez aussi

Les pharmacies en ligne décollent doucement

Près de quatre ans après l'autorisation de vendre des médicaments en ligne, les pharmacies online peinent encore à décoller.

Automédication: se soigner seul a un coût

La santé est l'une des premières préoccupations des Français. Les pouvoirs publics encouragent l'automédication, à savoir l'utilisation de médicaments...

Ils l'ont dit sur tous les budgets
Entre 60 et 70% des pannes sur les petits appareils sont dues à un manque d’entretien

Camille Beurdeley, déléguée générale du Groupement Interprofessionnel des fabricants d'appareils d'équipement ménager

L'habitat connecté, c'est en permanence de l'innovation, il faut faire le tri

François-Xavier Jeuland, président de la Fédération française de domotique

Le marché automobile retrouve ses niveaux d'avant la crise

Flavien Neuvy, directeur de l'Observatoire Cetelem

Les jeunes ont compris que la thalasso, ce ne sont plus des sommes faramineuses

Philippe Gomez, président du syndicat national de la thalassothérapie

Le sushi n’est pas devenu un produit de masse et ne le deviendra pas

Bernard Boutboul, directeur du cabinet Gira Conseil