Un site d'information
proposé par
Auto

Clio, reine des podiums

Clio

Touslesbudgets.com vous retrace une histoire longue, jalonnée de succès : celle de la Renault Clio, voiture la plus vendue en France ces cinq dernières années. Une valeur sûre de la marque au losange, dont la saga a débuté il y a vingt-six ans.

Au demeurant, la tâche n’était pas simple. Nous sommes en 1990 et il est question pour la toute nouvelle Renault Clio de remplacer la Renault 5 -devenue SuperCinq-, voiture la plus vendue en France entre 1986 et 1989. Clio se positionne davantage sur du haut de gamme, avec un espace intérieur plus grand et un comportement de routière. « Elle a tout d’une grande », vantait ainsi l’une de ses premières publicités. Un message prémonitoire : vingt-six ans ont passé et ce sont plus de onze millions d’exemplaires de Clio qui se sont vendus dans le monde. Depuis 1991, elle a été à dix-sept reprises le modèle de véhicule le plus vendu en France*, sans interruption depuis 2011.

Clio : d’entrée en haut de l’affiche

Moins segmenté qu’aujourd’hui, le marché automobile français du début des années 1990 présente tout de même plusieurs poids lourds sur la scène des citadines (Peugeot 205, Citroën AX, Fiat Uno, Opel Corsa, etc.). Dès 1991 pourtant, Clio, la petite nouvelle, obtient le titre très convoité de « voiture de l’année ».

Aux versions de base (RL, RN et RT) trois et cinq portes viennent alors s’ajouter des séries limitées -Williams, Be-Bop, Chipie…- et sportives -Clio S, version 16V…- qui vont lui attirer les faveurs d’une clientèle de plus en plus large. Et haut de gamme : la Clio Baccara, sortie d’usine en 1991, positionne ainsi Clio dans la cour des grandes, avec des équipements de série inédits pour ce type de véhicule (siège conducteur réglable, air conditionné, direction assistée…). Un premier modèle de Clio électrique voit même le jour quatre ans plus tard, vendu au prix de 97 000 francs (environ 14 800 euros).

Selon l’Ademe, 253 Clio électriques ont été immatriculées entre 1995 et 2000. Au total, entre 1990 et 1999, ce sont plus de quatre millions de Clio première génération qui sont sorties des usines Renault, notamment de celle de Flins (Yvelines).

Clio II : toujours plus grande

C’est en 1998 que Clio deuxième version arrive en concession. L’ambition de la petite Renault est de nouveau grande, avec six centimètres de plus que sa devancière et une carrosserie revue, avec des formes plus arrondies.

La première phase (1998-2001) est un succès, avec 1,9 million d’exemplaires qui trouvent preneur. Mais c’est avec sa deuxième phase, entre 2001 et 2004, que Clio va prendre un nouveau virage, avec ses phares triangulaires pour un caractère qui se veut plus dynamique. A l’intérieur, elle profite de l’avancement de la technologie avec une assistance au freinage d’urgence, une climatisation régulée, des capteurs de pluie et de luminosité… Dans le même temps, Clio s’essaie au sport, avec une version 2.0 16V suivie d’une autre dotée d’un V6 de 230 chevaux à propulsion arrière qui se feront remarquer.

Au final ? Un nouveau carton pour Renault avec, au total, quelque 5,6 millions de Clio II vendues. Un bilan pas tout à fait définitif, Clio II ayant connu une seconde vie récemment au Brésil, dans une version remaniée (Clio Mercosur). La Mecque du ballon rond est l’un des principaux marchés de Renault après la France.

Clio III : deux phases, un succès

La troisième née de la saga Clio voit le jour en 2005 (Clio II continuant d’être produite sous sa version Campus, de 2005 à 2012). Vendue entre 13 950 et 23 300 euros, cette troisième édition s’allonge encore un peu (elle mesure alors 3,99 mètres), avec une habitabilité elle aussi revue à la hausse.

La technologie la gâte, avec l’apparition -selon les modèles- d’un radar de recul. On la retrouve dotée de six motorisations, trois essence et trois diesel. Clio III remporte le titre de voiture de l’année en Europe pour 2006. Elle est également, à trois reprises, la voiture la plus vendue en France (2006, 2011 et 2012).

Là aussi, cette troisième Clio connaît deux phases, la seconde gagnant à nouveau quatre centimètres. Au total, elle se vend à 2,4 millions d’exemplaires.

Clio IV : la Française plus vendue en Europe

La production de Clio IV, toujours un peu plus rallongée mais plus légère que sa petite sœur, démarre en 2012. Commercialisée à partir de 13 500 euros, elle est, depuis sa sortie, chaque année la voiture la plus vendue de l’année en France (2013, 2014 et 2015). Les derniers chiffres de ventes en Europe -sur l’année 2013- l’ont également placée en troisième position des véhicules les plus prisés (287 111 unités), derrière la Volkswagen Golf (470 229) et la Ford Fiesta (293 663).

La baisse continue des ventes en France trouve pour partie sa source dans une concurrence de plus en plus rude (Clio reste est en tête des ventes avec près de 6% des parts du marché). Ce qui n’empêche pas ce fleuron de la marque au losange d’être toujours, en 2015, la voiture la plus vendue dans l’hexagone (108 408 exemplaires, 3 000 de plus qu’en 2014).

Une longévité assurée notamment, selon Renault, par le développement des possibilités de personnalisation du véhicule.

*de 1991 à 1997, 98, 99, 2000, 2002, 2006, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015. Données CCFA.

==> Plus de sagas auto : Twingo, la pépite de Renault et Espace, « un défi permanent »

Benjamin Hay - ©Wikimedia Commons/Luc106/T.Doerfer - Renault Media - Steffen JAHN / Prodigious Production

Vous aimerez aussi

Ils vous aident à mieux vendre votre voiture

Touslesbudgets.com vous fait découvrir le travail des car-stagistes, qui corrigent les défauts de votre auto pour vous permettre de mieux la vendre.

Les Français tentés par la boîte auto

La proportion d’immatriculations de véhicules à boîte de vitesses automatique a plus que doublé en France en dix ans.

Ils l'ont dit sur tous les budgets
Entre 60 et 70% des pannes sur les petits appareils sont dues à un manque d’entretien

Camille Beurdeley, déléguée générale du Groupement Interprofessionnel des fabricants d'appareils d'équipement ménager

L'habitat connecté, c'est en permanence de l'innovation, il faut faire le tri

François-Xavier Jeuland, président de la Fédération française de domotique

Le marché automobile retrouve ses niveaux d'avant la crise

Flavien Neuvy, directeur de l'Observatoire Cetelem

Les jeunes ont compris que la thalasso, ce ne sont plus des sommes faramineuses

Philippe Gomez, président du syndicat national de la thalassothérapie

Le sushi n’est pas devenu un produit de masse et ne le deviendra pas

Bernard Boutboul, directeur du cabinet Gira Conseil