Un site d'information
proposé par
Habitat

Comment faire baisser le prix de ses travaux

travaux, prix, matériaux-TLB-source © Superingo.jpg

Les travaux de rénovation et d’aménagement constituent le deuxième projet de dépenses en France. Pour réduire ses dépenses Touslesbudgets.com vous dresse la liste des conseils à suivre.

Comparer les devis, la première étape

Il est recommandé de comparer au minimum trois devis. Attention certains professionnels font payer pour leurs estimations, il faut se renseigner en amont. Des sites internet permettent la réalisation de devis directement en ligne tels que : www.calculateur-travaux.com et www.keltravo.com.

Plus vous ferez de comparaisons plus il sera facile de faire jouer la concurrence.

Dans le devis, vous aurez un aperçu du prix des matériaux, de la main d’œuvre, des frais de structure et de déplacement et les bénéfices.

Bien évaluer les quantités nécessaires

Il est important de bien vérifier les quantités de matériaux dont vous aurez besoin. Il suffit pour cela de prendre les dimensions des salles/murs/toitures à réparer. La surface du sol et des murs vous permettront d’estimer la quantité de carrelage, revêtement ou papier peint nécessaires. Par exemple, un litre de peinture classique permet de recouvrir 9 à 11 mètres carrés (quantité de peinture estimable via ce site).

Une fois les travaux achevés, s’il vous reste des matériaux, il est possible de revendre les excédents via www.eco-brico.fr ou www.bricokasion.com. Ce site servira également à acheter des produits moins chers, particulièrement si vous envisagez de réaliser les travaux par vous-même.

Faire les travaux soi-même, une option envisageable

Réaliser une partie des travaux soi-même peut aider à faire baisser la facture. Le prêt à poser permet de réaliser des économies. Certains sites proposent des formations gratuites (formarezo.com) ou payantes, parfois même à domicile (certains magasins de bricolage proposent notamment ces services). A noter, qu’il est possible de louer le matériel nécessaire aux travaux pour réaliser des économies.

Choisir les matériaux

Pour réduire le coût des travaux, il faut bien choisir ses matériaux. Selon la nature du produit, les prix peuvent varier du simple au double. Pour l’isolation par exemple, un mètre carré de laine de verre d’un centimètre d’épaisseur coûte 0,51 centimes d’euros contre 1,75 euros pour de la laine de bois.

Même si les écarts de prix peuvent être importants, il faut garder à l’esprit que le moins cher n’est pas forcément le plus adapté.

Lors de la présentation du devis par le professionnel, il est judicieux de comparer les prix des matériaux présentés avec ceux de la grande distribution. Les professionnels font appel à des grossistes leurs tarifs sont donc, en règle générale, plus intéressants. Néanmoins des soldes ou des tarifs exceptionnels dans les magasins classiques sont à surveiller.

Réfléchir à la période des travaux

La période à laquelle les travaux sont réalisés impacte les prix. Par exemple, les travaux de chauffage seront moins coûteux s’ils sont effectués à la fin de l’hiver. Les commandes étant moins importantes, l’ouvrier ou le technicien sera plus susceptible de revoir ses tarifs à la baisse. A l’inverse, la pose d’une terrasse peut coûte plus cher en été.

Vous aimerez aussi

Travaux immobiliers : habiter en Midi-Pyrénées pour payer moins cher

Une étude affirme que réaliser des travaux en Île-de-France coûte 40% plus cher qu'en Midi-Pyrénées, la région la moins chère.

Le home staging : combien ça coûte?

Relooker son bien peut aider à le vendre plus vite.

Ils l'ont dit sur tous les budgets
Entre 60 et 70% des pannes sur les petits appareils sont dues à un manque d’entretien

Camille Beurdeley, déléguée générale du Groupement Interprofessionnel des fabricants d'appareils d'équipement ménager

L'habitat connecté, c'est en permanence de l'innovation, il faut faire le tri

François-Xavier Jeuland, président de la Fédération française de domotique

Le marché automobile retrouve ses niveaux d'avant la crise

Flavien Neuvy, directeur de l'Observatoire Cetelem

Les jeunes ont compris que la thalasso, ce ne sont plus des sommes faramineuses

Philippe Gomez, président du syndicat national de la thalassothérapie

Le sushi n’est pas devenu un produit de masse et ne le deviendra pas

Bernard Boutboul, directeur du cabinet Gira Conseil