Un site d'information
proposé par
Education

Comment trouver des fournitures scolaires moins chères ?

où trouver comment des fournitures scolaires moins chères rentrée éducation école prix budget dépense achats occasion groupé

Comme chaque année, l’achat des fournitures scolaires risque de mobiliser la majeure partie du budget rentrée. Voici quelques conseils pour réduire la dépense.

L’an dernier, l’association Familles de France affirmait que le budget « rentrée scolaire » des Français se stabilisait autour de 190 €. De son côté le label « Approuvé par les Familles » estime que le montant total, par foyer, de la rentrée 2017 (480 €) sera en baisse de 20 €. Un point commun à ces deux études : le poids des fournitures scolaires qui s’élèvent respectivement à 97 € et 71 €. Tous les Budgets vous livre 4 conseils pour optimiser le coût de ces indispensables outils.

  • Guetter les promotions

De nombreux parents (52% selon « Approuvé par les Familles ») choisissent de faire leurs courses dès le mois de juillet. Et ils ont raison : outre que le choix reste plus large, cela permet de bénéficier de ristournes importantes. Bureau Vallée propose ainsi à ces « juilletistes » des achats le remboursement intégral de 13 produits incontournables, soit une économie d’au moins 26 €. Même dispositif chez Top Office qui rembourse entièrement certains produits en bons d’achat, tandis que Plein Ciel offre des rabais de 20% à 30% sur les produits les plus vendus. Même Vente Privée propose des sessions dédiées aux fournitures.

  • L’achat groupé

Pour réduire le coût des fournitures, l’achat groupé est une autre solution très prisée des parents. Certaines associations comme la FCPE et la PEEP organisent ce type de commandes partout en France. Pour savoir si c’est le cas près de chez vous, renseignez-vous auprès des antennes locales ou de votre établissement. Le site Scoleo, qui rassemble des parents d’élèves, propose également ces services mutualisés. En partenariat avec certains établissements, il livre directement à domicile la totalité des fournitures demandées. Et, si vous réunissez votre commande avec d’autres familles, les frais de port sont gratuits.

  • Penser à l’occasion

La frénésie du neuf fait parfois oublier que les fournitures scolaires peuvent être réutilisées ou achetées en seconde main, à prix cassés. De Price Minister au Bon Coin, tous les géants de l’occasion sur le web disposent de leur rayon « Papeterie » encore bien fourni au mois de juillet, en attendant des opérations spéciales avant la rentrée. Moins riche en choix, mais très attractif, le site Donnons propose des fournitures de seconde main, mise à disposition par des parents qui n’en ont plus l’utilité. L’état des produits varie beaucoup, mais ils sont gratuits. Pour les manuels scolaires, le site Getboox reste une référence. Et n’oubliez pas que vous pouvez aussi revaloriser vos propres achats d’une année sur l’autre : cahier peu utilisés (il suffit d’arracher les pages), stylos, etc.

  • Choisir un discount spécialisé

Dernière solution pour faire baisser votre facture : les discounts spécialisés comme Rentrée Discount, leader du secteur depuis 2010 avec des rabais qui peuvent atteindre près de 80% sur certains produits. Avec ses packs prêts à l’usage selon les sections (une trentaine d’article de base pour des tarifs entre 18 € et 25 €) et ses frais de port gratuits à partir de 69 € d’achat Ma Rentrée Scolaire fait aussi partie des plus simples d’utilisation et des plus rentables. Veillez, toutefois, dans ce cas comme dans les précédents, à rester vigilant sur un point : la qualité, car des fournitures médiocres dureront rarement toute l’année.

Romain Carlioz - © Richard Villalon - Fotolia.com

Vous aimerez aussi

« L’aîné va reprendre son cartable de l’année dernière »

Pas facile pour les familles nombreuses de faire face aux dépenses de la rentrée. Avec quatre enfants, Sonia, sans emploi, et son mari en invalidité c...

« Dans les foires aux vins, le meilleur côtoie le pire »

Depuis 1973, les foires aux vins sont de ces traditions du mois de septembre où le porte-monnaie desserre son étreinte. Alain Chameyrat, directeur du ...

Ils l'ont dit sur tous les budgets
Entre 60 et 70% des pannes sur les petits appareils sont dues à un manque d’entretien

Camille Beurdeley, déléguée générale du Groupement Interprofessionnel des fabricants d'appareils d'équipement ménager

L'habitat connecté, c'est en permanence de l'innovation, il faut faire le tri

François-Xavier Jeuland, président de la Fédération française de domotique

Le marché automobile retrouve ses niveaux d'avant la crise

Flavien Neuvy, directeur de l'Observatoire Cetelem

Les jeunes ont compris que la thalasso, ce ne sont plus des sommes faramineuses

Philippe Gomez, président du syndicat national de la thalassothérapie

Le sushi n’est pas devenu un produit de masse et ne le deviendra pas

Bernard Boutboul, directeur du cabinet Gira Conseil