Un site d'information
proposé par
Dépêche AFP

Baisse des APL: Macron appelle « tous les propriétaires à baisser les loyers de 5 euros »

Emmanuel Macron a appelé « tous les propriétaires à baisser les loyers de 5 euros » par mois, pour compenser la baisse des APL décidée pour fin 2017 par le gouvernement, lors d’un discours devant les préfets mardi à l’Elysée.
« J’appelle publiquement tous les propriétaires à baisser les loyers de 5 euros par mois », a déclaré le président de la République, qui s’est dit « surpris du silence collectif » et de l’absence d’appel « aux bailleurs sociaux, aux propriétaires à baisser le prix du logement ». « C’est cela la responsabilité collective », a-t-il dit.
Dans un entretien au Point paru la semaine dernière, Emmanuel Macron envisageait d’aller au-delà de la baisse controversée de 5 euros des APL « mais seulement dans le cadre d’une transformation profonde qui doit faire baisser les loyers ».
« Évidemment que ce n’est pas intelligent, c’est une mesure de rabot, les mesures de rabot ce n’est jamais de bonnes mesures, (ce n’est) jamais intelligent de faire du rabot », a pour sa part déclaré Edouard Philippe le 24 août sur BFMTV.
Mais pour le Premier ministre, « la baisse générale des APL est contenue dans le budget précédent, que je n’ai pas voté mais que j’exécute ».
« Dans le Nord, je connais beaucoup de propriétaires qui ont décidé de baisser de cinq euros le montant du loyer », a de son côté récemment déclaré le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin, également maire de Tourcoing (Nord), dans un entretien à la Provence.
Les aides personnelles au logement bénéficient au total à 6,5 millions de ménages français, dont beaucoup d’étudiants (environ 800.000), et coûtent 18 milliards d’euros par an au budget de l’État.

Ils l'ont dit sur tous les budgets
Entre 60 et 70% des pannes sur les petits appareils sont dues à un manque d’entretien

Camille Beurdeley, déléguée générale du Groupement Interprofessionnel des fabricants d'appareils d'équipement ménager

L'habitat connecté, c'est en permanence de l'innovation, il faut faire le tri

François-Xavier Jeuland, président de la Fédération française de domotique

Le marché automobile retrouve ses niveaux d'avant la crise

Flavien Neuvy, directeur de l'Observatoire Cetelem

Les jeunes ont compris que la thalasso, ce ne sont plus des sommes faramineuses

Philippe Gomez, président du syndicat national de la thalassothérapie

Le sushi n’est pas devenu un produit de masse et ne le deviendra pas

Bernard Boutboul, directeur du cabinet Gira Conseil