Un site d'information
proposé par
Dépêche AFP

France: les prix à la consommation augmentent de 1,2% en février sur un an

Les prix à la consommation ont augmenté de 1,2% en février sur un an, l’inflation revenant à son niveau de décembre après une accélération en janvier, a indiqué mercredi l’Insee dans ses estimations provisoires.
La baisse du taux est due à “un ralentissement des prix des services, de l’alimentation et du tabac”, tandis que les prix des produits manufacturés ont connu une “légère hausse” et que les prix de l’énergie ont progressé “au même rythme que le mois précédent”.
Sur un mois, les prix à la consommation restaient stable, après une baisse de 0,1% en janvier.
La stabilité en février est due au repli des prix de l’alimentation, des produits manufacturés et des services.
Les prix énergétiques sont restés stables sur un mois, “la baisse des prix des produits pétroliers étant compensée par la hausse de ceux du gaz et de l’électricité”, explique l’Insee.
L’indice des prix à la consommation harmonisé (IPCH), utilisé pour les comparaisons au sein de l’Union européenne, a augmenté de 1,3% sur un an, une hausse moins soutenue qu’en janvier (+1,5%), mais en accélération par rapport à décembre (+1,2%).
Sur un mois, l’IPCH “serait stable après un repli de 0,1 % en janvier”, ajoute l’Insee.

Ils l'ont dit sur tous les budgets
Entre 60 et 70% des pannes sur les petits appareils sont dues à un manque d’entretien

Camille Beurdeley, déléguée générale du Groupement Interprofessionnel des fabricants d'appareils d'équipement ménager

L'habitat connecté, c'est en permanence de l'innovation, il faut faire le tri

François-Xavier Jeuland, président de la Fédération française de domotique

Le marché automobile retrouve ses niveaux d'avant la crise

Flavien Neuvy, directeur de l'Observatoire Cetelem

Les jeunes ont compris que la thalasso, ce ne sont plus des sommes faramineuses

Philippe Gomez, président du syndicat national de la thalassothérapie

Le sushi n’est pas devenu un produit de masse et ne le deviendra pas

Bernard Boutboul, directeur du cabinet Gira Conseil