Un site d'information
proposé par
Dépêche AFP

Gérald Darmanin dit son « attachement » à la fonction publique

Gérald Darmanin, nommé mercredi ministre de l’Action et des Comptes publics, a dit son « attachement » aux fonctionnaires lors de sa passation de pouvoirs avec Annick Girardin au ministère de la Fonction publique.
« Les fonctionnaires sont, quels que soient leur statut et leur entrée dans la fonction publique, l’ossature de la République », a déclaré le nouveau ministre, qui pilotera les comptes publics (budget) et sociaux (comptes de la Sécu) ainsi que la Fonction publique et la Réforme de l’État, selon son entourage.
Pour « moi qui ne suis pas fonctionnaire mais qui préside aux destinées d’une commune », comme maire LR de Tourcoing (Nord), « il n’y a de richesse que d’hommes », a-t-il poursuivi, se disant « très fier » que le président Emmanuel Macron lui « ait confié de servir (son) pays, les fonctionnaires » qui « connaissent l’intérêt général ».
A Annick Girardin, qui reste au gouvernement en héritant du portefeuille de l’Outre-mer et venait d’évoquer les chantiers à venir dans la fonction publique, il a assuré qu’il poursuivrait « le travail avec l’ensemble des organisations syndicales et des directeurs qui (l’) accompagneront au service de la France et des Français ».
« On a mis sur les rails la fonction publique de 2025, il faut la faire avancer. Elle doit attirer la jeunesse, se rénover et se préparer à défendre notre modèle social, la France et l’Europe », avait auparavant déclaré Mme Girardin (PRG), arrivée en février 2016 au ministère où elle avait succédé à la socialiste Marylise Lebranchu.
Les fonctionnaires « sont la colonne vertébrale de notre modèle social. Il faut le défendre à un moment où il est largement attaqué », a-t-elle ajouté.
En réaction aux critiques venues des rangs de la droite concernant sa nomination, M. Darmanin a affirmé mercredi soir à l’aéroport de Roissy, où il a effectué sa première visite ministérielle auprès des services des douanes: « Je suis toujours Les Républicains. Je suis à jour de mes cotisations ». « J’espère incarner dans le gouvernement une droite sociale », a-t-il poursuivi.
« Il faut savoir dépasser les partis politiques pour entrer dans la main tendue par le président de la République », a-t-il lancé. « Nous sommes d’accord sur l’essentiel dans notre famille politique avec Emmanuel Macron ».

Ils l'ont dit sur tous les budgets
Entre 60 et 70% des pannes sur les petits appareils sont dues à un manque d’entretien

Camille Beurdeley, déléguée générale du Groupement Interprofessionnel des fabricants d'appareils d'équipement ménager

L'habitat connecté, c'est en permanence de l'innovation, il faut faire le tri

François-Xavier Jeuland, président de la Fédération française de domotique

Le marché automobile retrouve ses niveaux d'avant la crise

Flavien Neuvy, directeur de l'Observatoire Cetelem

Les jeunes ont compris que la thalasso, ce ne sont plus des sommes faramineuses

Philippe Gomez, président du syndicat national de la thalassothérapie

Le sushi n’est pas devenu un produit de masse et ne le deviendra pas

Bernard Boutboul, directeur du cabinet Gira Conseil