Un site d'information
proposé par
Dépêche AFP

Inquiétude face à une baisse des subventions aux associations de consommateurs

Les consommateurs seront les « premiers perdants » de la baisse de 40% des subventions publiques versées aux associations de consommateurs agréées, prévue dans le projet de loi de finances (PLF) pour 2018, s’inquiète mardi la Confédération nationale du logement (CNL).
« Actuellement en discussion, le projet de loi qui prévoit cette baisse » pourrait « marquer le début d’une politique qui place l’intérêt des sociétés au-dessus de l’intérêt général », estime la CNL dans un communiqué.
Bien qu' »insignifiante dans le budget de l’Etat », cette réduction aura « de graves conséquences pour la survie de la majorité des associations de défense des consommateurs », s’inquiète Oualid Akkari, secrétaire confédéral de la CNL, dans un communiqué.
Pour lui, « le gouvernement laisse la voie libre aux abus des distributeurs et marginalise l’action des associations », au moment où leur rôle « n’a jamais été aussi important ».
Car « de nouveaux outils de défense des consommateurs se développent aujourd’hui, notamment l’action de groupe, mais ces actions nécessitent des moyens, notamment financiers », rappelle la confédération.
En réduisant le financement des associations de consommateurs, le gouvernement « compromet leur avenir et donc la pérennité d’un système qui permet de protéger les consommateurs », s’alarme ainsi la CNL.

Ils l'ont dit sur tous les budgets
Entre 60 et 70% des pannes sur les petits appareils sont dues à un manque d’entretien

Camille Beurdeley, déléguée générale du Groupement Interprofessionnel des fabricants d'appareils d'équipement ménager

L'habitat connecté, c'est en permanence de l'innovation, il faut faire le tri

François-Xavier Jeuland, président de la Fédération française de domotique

Le marché automobile retrouve ses niveaux d'avant la crise

Flavien Neuvy, directeur de l'Observatoire Cetelem

Les jeunes ont compris que la thalasso, ce ne sont plus des sommes faramineuses

Philippe Gomez, président du syndicat national de la thalassothérapie

Le sushi n’est pas devenu un produit de masse et ne le deviendra pas

Bernard Boutboul, directeur du cabinet Gira Conseil