Un site d'information
proposé par
Dépêche AFP

“Mieux vivre votre argent” mise sur l’art de vivre pour se relancer

Le groupe de Valeurs actuelles relance vendredi le mensuel “Mieux vivre votre argent” en consacrant autant de pages aux “plaisirs” que peut offrir un patrimoine qu’aux placements qui le font fructifier, a indiqué sa direction jeudi.
“Nos lecteurs sont des experts qui demandent un journal encore plus expert mais aussi une partie +mieux-vivre+ (placements plaisir, dépenses) plus complète”, a indiqué le directeur du groupe Valmonde, Yves de Kerdrel, à l’AFP.
Le magazine propose ainsi dans son nouveau numéro plusieurs sujets autour de l’art de vivre, comme le vin, l’automobile ou… comment devenir châtelain.
Valmonde, propriété de l’homme d’affaires franco-libanais Iskandar Safa, avait racheté en 2017 le mensuel quadragénaire en perte de vitesse au groupe SFR.
“Mieux vivre” a perdu près de 50.000 lecteurs en quatre ans, se vendant à 158.000 exemplaires en moyenne en 2017, contre 353.000 pour le leader du secteur Le Particulier, selon les chiffres de l’ACPM (Alliance pour les chiffres de la presse et des médias).
Le magazine, créé en 1978 par Jean-Antoine Bouchez, se vend surtout sur abonnement, acheté par un lectorat plutôt âgé, aisé et masculin, selon son éditeur.
Valmonde compte doper ses ventes en kiosques, passant des 5.000 exemplaires mensuels enregistrés en 2017 à 30.000 en 2020.
Le groupe a investi 200.000 euros dans cette refonte pensée par Jean Bayle et Anne Brezes, qui ont déjà travaillé sur des nouvelles formules de Valeurs actuelles, du Figaro, du JDD ou du Particulier.
Vendu 4,90 euros, le magazine affiche un couple de très jeunes retraités sur sa première une intitulée “Les placements pour doper votre retraite”.
“Mieux vivre” bénéficie également d’un nouveau site internet, Mieuxvivre.fr, l’ancien site étant resté la propriété de SFR. Le site permet notamment de vendre des produits financiers.
Le groupe Valmonde étudie d’autres dossiers de rachats “dans ce segment de presse” visant notamment les seniors, a précisé Yves de Kerdrel.

Ils l'ont dit sur tous les budgets
Entre 60 et 70% des pannes sur les petits appareils sont dues à un manque d’entretien

Camille Beurdeley, déléguée générale du Groupement Interprofessionnel des fabricants d'appareils d'équipement ménager

L'habitat connecté, c'est en permanence de l'innovation, il faut faire le tri

François-Xavier Jeuland, président de la Fédération française de domotique

Le marché automobile retrouve ses niveaux d'avant la crise

Flavien Neuvy, directeur de l'Observatoire Cetelem

Les jeunes ont compris que la thalasso, ce ne sont plus des sommes faramineuses

Philippe Gomez, président du syndicat national de la thalassothérapie

Le sushi n’est pas devenu un produit de masse et ne le deviendra pas

Bernard Boutboul, directeur du cabinet Gira Conseil