Un site d'information
proposé par
Santé

Des applications contre la peur de l’avion

avion

L’avion est le moyen le plus rapide et le moins cher pour partir à l’étranger. A l’approche des vacances, TLB vous propose quelques applis mobiles pour surmonter votre peur de monter à bord.

Le bout du monde comme les plus beaux recoins de l’Europe, ça fait rêver. Le problème, c’est qu’il faut y aller. Avec la croissance fulgurante du transport aérien ces dernières années, l’avion est devenu le moyen le plus rapide et souvent le moins cher pour les distances « moyennes », hors de France.

TLB vous épargnera les chiffres qui tendent à prouver que l’avion est « le moyen de transport le plus sûr ». Qu’importe, certains en ont peur. Peur de l’enfermement, de l’altitude ou de l’accident. Rassurez-vous, vous êtes loin d’être un cas isolé : selon des chiffres rapportés par le bien nommé Centre de traitement de la peur de l’avion, 20% de la population européenne aurait peur de monter à bord.

Il existe des moyens efficaces de lutter contre, comme les stages proposés sur certains grands aéroports, moyennant plusieurs centaines d’euros la journée. Autre solution, gratuite ou presque : les applications mobiles spécialisées, dont voici une liste non-exhaustive :

Fofly, qui vous relaxe avant de partir

Pas facile de se détendre avant de prendre l’avion, lorsqu’on en a peur. On y pense parfois plusieurs jours avant de partir pour l’aéroport. L’application Fofly propose des explications et conseils sur tous les aspects techniques de votre vol (décollage/croisière/atterrissage).

Au programme également des méthodes mises au point par un psychologue. Les créateurs de Fofly parlent de « clés qui vous permettront de comprendre et de rationaliser votre peur ».

On y trouve également… des musiques relaxantes (tellement mieux qu’une cigarette !) qui, composées spécialement pour l’appli, sont censées vous aider à vous détendre « au fil de diverses ambiances ».

Dernier point : Fofly vous propose des exercices afin d’apprendre à contrôler votre respiration et de mieux gérer votre rythme cardiaque.

Téléchargement gratuit sur l’App Store.

Skyguru, votre copilote

Lancée en français par le Centre de traitement de la peur de l’avion, Skyguru se définit comme « un assistant personnel en vol ». Entrez vos données de vol (lieux et heures de départ et d’arrivée), elle vous dit tout sur les conditions atmosphériques que vous allez rencontrer.

Pendant le vol, même en mode avion, Skyguru vous informe sur les mouvements de l’appareil ou les turbulences que vous rencontrez. Elle sait identifier les bruits de sortie des trains d’atterrissage ou les mouvements des volets afin de vous rassurer.

« Au fur et à mesure du voyage, l’application donne des renseignements sur la situation avec plein d’informations techniques sur les nuages, les orages, la sécurité aérienne, l’entraînement des pilotes, ce qui se passe en cas de panne (…) comme si vous aviez un pilote de ligne qui vous donnait des informations rassurantes en temps réel« , présentent les créateurs de l’appli.

Skyguru marche sur le principe du freemium. Gratuit d’abord, avec quelques fonctionnalités, puis payante pour plus de contenus. Pour une utilisation illimité, l’appli est disponible en version complète pour 19,99 euros.

>>> Aller plus loin : A bord des avions low-cost, attention au prix des en-cas

Peur de l’avion et son « bouton d’urgence »

A l’image de Fofly, la très explicite « Peur de l’avion » vous propose de gérer votre stress les jours voire les semaines précédant le départ. Là aussi, des conseils accessibles même pendant le vol, des explications sur ce qu’il se passe autour de vous.

Peur de l’avion se distingue avec son bouton « contrôle de la panique » : une turbulence ou un bruit vous stresse et impossible de vous calmer, appuyez dessus et un message audio du thérapeute vous aidera à faire baisser votre stress en une minute.

Disponible sur l’App Store pour 3,99 euros.

Bonus : Turbcast, qui prévoit les turbulences

Nous avons rangé Turbcast au rayon « Bonus » car elle est… payante, 1,99 euros sur l’App Store. On vous en dit quelques mots quand même car le fait de savoir, à l’avance, quand l’avion sera susceptible de secouer un peu en rassurera quelques-uns. L’utilisateur entre ses données de vol (heures et lieu départ et arrivée) qui, croisées avec les infos météorologiques utilisées par les pilotes, détermineront les chances de rencontrer des turbulences le long du parcours.

L’app est américaine mais fonctionne aux États-Unis, au Canada, au Royaume-Uni, en Europe de l’ouest et aux Caraïbes.

Benjamin Hay - © Fotolia.com

Vous aimerez aussi

Vers une maison toujours plus high-tech

Touslesbudgets fait le point sur une offre qui ne cesse de se développer, au détour des allées du dernier CES, à Las Vegas.

182 euros par mois consacrés aux produits frais

Un tiers d'entre nous dépense moins de 100 euros par mois.

Ils l'ont dit sur tous les budgets
Entre 60 et 70% des pannes sur les petits appareils sont dues à un manque d’entretien

Camille Beurdeley, déléguée générale du Groupement Interprofessionnel des fabricants d'appareils d'équipement ménager

L'habitat connecté, c'est en permanence de l'innovation, il faut faire le tri

François-Xavier Jeuland, président de la Fédération française de domotique

Le marché automobile retrouve ses niveaux d'avant la crise

Flavien Neuvy, directeur de l'Observatoire Cetelem

Les jeunes ont compris que la thalasso, ce ne sont plus des sommes faramineuses

Philippe Gomez, président du syndicat national de la thalassothérapie

Le sushi n’est pas devenu un produit de masse et ne le deviendra pas

Bernard Boutboul, directeur du cabinet Gira Conseil