Un site d'information
proposé par
Education

Garde d’enfants, et si on échangeait avec d’autres familles ?

garde

La garde d’enfant, qui représente un budget important pour les parents, tend vers le collaboratif. Les sites de mise en relation de familles qui souhaitent échanger des heures de garde se développent depuis trois ans. Un bon plan, créateur de lien social.

61 % des parents gardent eux-mêmes leurs enfants ou se font aider par leurs proches. Mais quand la famille est loin ou que l’on élève seul son enfant, on a parfois besoin faire surveiller les petits avec un budget nounou limité. Pour pallier à cette problématique, certains sites proposent de mettre en relation les familles qui cherchent à échanger des heures de gardes gratuitement ou faire du covoiturage sur le chemin de l’école.

« L’échange de garde existe depuis longtemps mais c’est encore assez nouveau de se rendre sur Internet pour trouver des personnes disponibles. » C’est pourquoi Erwann Vroelant a pris l’initiative de créer le site Parentspresdechezvous.com. Cette plateforme gratuite de mise en relation de familles compte aujourd’hui 1 450 abonnés. « Il suffit de s’inscrire sur le site en se géolocalisant et vous verrez les familles qui vivent à proximité et recherchent des partages de garde », présente Erwann Vroelant. Libre à chacun d’adapter le concept selon ses besoins : garde quotidienne ou ponctuelle, échange pour les vacances, dépannage en cas de grève à la crèche, covoiturage pour aller à l’école ou au club de sport…

>>> Lire aussi : (dossier) L’arrivée de bébé, quels changements pour le budget des parents ?

Un intérêt économique et solidaire

L’échange de garde est véritable gain de temps et d’argent, notamment pour les personnes qui vivent dans les grandes villes ainsi que pour les familles monoparentales (22 % des familles en France en 2015 selon l’INSEE, un tiers des familles qui vivent en ville). « Il y a un fort aspect budgétaire qui entre en compte. Cela coûte cher de faire garder ses enfants, tout le monde est concerné », confirme le jeune ingénieur, lui-même papa d’un petit garçon de onze mois.

En plus de l’aspect économique, il y a une importante notion de lien social. Une fois qu’ils ont échangé par mail ou sur le forum du site, les parents se rencontrent « autour d’un café, à un pique-nique ou chez eux chacun utilise la plateforme à sa manière », détaille le fondateur. Si le courant passe bien, en plus de la soirée ou du trajet gagné, les parents créent une nouvelle amitié et échangent parfois des bons plans. « Nous avons récemment actualisé notre profil et une famille qui venait d’arriver dans le quartier nous a contacté, nous avons déjeuné ensemble quelques fois et nous avons pu, par exemple, leur donner le contact de notre pédiatre », explique Erwann Vroelant.

D’autres sites existent comme Happysharing, Parent-solo ou encore TrocTaGarde. Si malgré tout, vous n’avez personne inscrit près de chez vous, comme le rappelle Erwann Vroelant : « Il faut bien que quelqu’un s’inscrive en premier, le site ne peut se développer que par l’action de ses membres. »

>>> Lire aussi : Comment organiser un anniversaire d’enfant à petit budget ? 

Marine Couderette - © rastlily - Fotolia.com

Vous aimerez aussi

Des activités à petit budget pour les enfants

Pendant les deux mois de vacances d’été, il va falloir occuper les enfants. Touslesbudgets.com vous propose quelques bons plans.

Les grands-parents, un soutien éducatif et financier

Les grands-parents reprennent un rôle dans l’organisation familiale, notamment en ce qui concerne les finances.

Ils l'ont dit sur tous les budgets
Entre 60 et 70% des pannes sur les petits appareils sont dues à un manque d’entretien

Camille Beurdeley, déléguée générale du Groupement Interprofessionnel des fabricants d'appareils d'équipement ménager

L'habitat connecté, c'est en permanence de l'innovation, il faut faire le tri

François-Xavier Jeuland, président de la Fédération française de domotique

Le marché automobile retrouve ses niveaux d'avant la crise

Flavien Neuvy, directeur de l'Observatoire Cetelem

Les jeunes ont compris que la thalasso, ce ne sont plus des sommes faramineuses

Philippe Gomez, président du syndicat national de la thalassothérapie

Le sushi n’est pas devenu un produit de masse et ne le deviendra pas

Bernard Boutboul, directeur du cabinet Gira Conseil