Un site d'information
proposé par
Education

La high-tech pour rassurer les parents ?

le high-tech pour rassurer les parents de bébé

Les nouvelles technologies qui rassurent les parents d’enfants en bas âge, c’est désormais une réalité grâce aux objets intelligents qui investissent le marché.

Non, le baby-phone, qui ne date pas d’hier, n’est pas la technologie la plus aboutie en matière de relation parents-enfants en bas âge. Ou, du moins, elle ne l’est plus.

Il n’y a pas que sur la maison où l’objet « connecté » fait une percée. Une multitude de produits intelligents, connectés au smartphone, sont venus bousculer les lignes sur ce marché ces derniers mois. En 2016, le CES de Las Vegas (le plus grand salon high-tech au monde) disposait même d’un espace dédié aux objets connectés pour bébé !

L’aide à la surveillance

C’est ici que l’on retrouve le plus d’innovations. Débutons par les caméras connectées, sorte de baby-phone des années 2010. EyeOn Baby est un dispositif comprenant une caméra et des hauts-parleurs qui permettent de s’informer en temps réel, et à distance, sur la température de la chambre et les bruits de bébé.

Les hauts-parleurs offrent la possibilité de lui parler ou de lui chanter une berceuse (au choix). Un objet disponible à partir de 130 euros.

Il convient d’ajouter l’ensemble de bracelets connectés qui, eux aussi, détectent les mouvements de l’enfant et envoient des notifications sur le portable des parents en cas d’alerte.

La santé

La santé de bébé, c’est aussi celle de ses parents. Pour s’assurer que tout va bien, là aussi, plusieurs possibilités. On citera d’abord l’objet développé par la start-up française e-TakesCare. Tucky, c’est son petit prénom, est à la fois un thermomètre connecté et un moniteur de position.

Il prend la forme d’une sorte de pansement, qui se colle sous l’aisselle de l’enfant. Tucky avertit ainsi, par alerte sur smartphone, en cas de poussée de fièvre (il assure aussi le suivi de son évolution).

Disponible à 79 euros sur le site de la marque.

Le textile connecté

Le vêtement intelligent se développe pour les sportifs. Pourquoi pas pour bébé, après tout ? Dans son dressing connecté, l’on trouve d’abord le body. Un exemple, celui mis au point par la société Mimo, que l’on peut commander sur leur site (179 dollars, environ 160 euros). Grâce à des capteurs, il permet de détecter les mouvements de l’enfant. Autant d’informations envoyées directement sur le smartphone des parents, qui peuvent avoir un aperçu en direct de l’activité de bébé, ou l’analyser le matin après qu’il ait (enfin) fait sa nuit.

On trouve aussi les chaussons connectés. Développés par la marque Owlet, ils sont eux aussi pourvus de capteurs qui relèvent le rythme cardiaque ou le taux d’oxygène de l’enfant. Des données qui sont, également ici, envoyées en temps réel sur le portable des parents. Ils se commandent via le site de la marque. Attention, la technologie a un prix : 299 dollars (environ 260 euros).

Les accessoires connectés

La star, ici, c’est le berceau connecté. La marque auto Ford a présenté son modèle en mars dernier. Encore en cours de test, celui-ci reproduit les mouvements d’un trajet en voiture afin d’endormir bébé plus facilement et même les lumières que l’on dépasse au fur et à mesure de la route. Aucune date de sortie pour le moment.

En voici un aperçu (en espagnol, sous-titré anglais) :

Et le biberon connecté, dans tout ça ? Le voici : Baby Gigl, un porte-biberon connecté, inventé par la société française Slowcontrol. Disponible prochainement, il contrôle la quantité bue par bébé. Et plus : les temps de repas ou encore la durée de repas. Le tout, envoyé en temps réel sur le (ou les) smartphone(s) relié(s) à l’objet. Lequel reçoit également des alertes en cas d’anomalie.

Une petite démonstration (en anglais) :

Le doudou connecté

On garde le meilleur pour la fin. Si nous n’avons pas inclus les jouets à cette présentation -non exhaustive- de l’innovation pour bébé et l’enfant, impossible de résister à la tentation d’évoquer le doudou 2.0.

Oliba se présente ainsi comme « le complice de l’éveil des 0-5 ans ». Disponible en pré-commande sur Internet moyennant une trentaine d’euros, ce petit objet connecté -made in France- en forme de chouette se clipse sur le doudou de votre enfant. Relié à votre smartphone via une application, il vous alerte lorsqu’il s’éloigne de plus de trente mètres du doudou.

Grâce à un haut-parleur embarqué, il est notamment possible de lui demander de jouer une musique, à distance, pour aider l’enfant à s’endormir (voire d’enregistrer votre voix pour lui « parler »).

L’émission de France 2 Télé Matin lui consacrait une présentation il y a deux ans :

Touslesbudgets.com - © Pexels.com

Vous aimerez aussi

« Dans les foires aux vins, le meilleur côtoie le pire »

Depuis 1973, les foires aux vins sont de ces traditions du mois de septembre où le porte-monnaie desserre son étreinte. Alain Chameyrat, directeur du ...

L'argent, "reflet des rapports de force qui existent entre les sexes"

Docteure en sociologie, chercheuse aux Etudes genre de l'université de Genève et à l'Iris, EHESS, Laurence Bachmann s'intéresse au rapport entre les f...

Ils l'ont dit sur tous les budgets
Entre 60 et 70% des pannes sur les petits appareils sont dues à un manque d’entretien

Camille Beurdeley, déléguée générale du Groupement Interprofessionnel des fabricants d'appareils d'équipement ménager

L'habitat connecté, c'est en permanence de l'innovation, il faut faire le tri

François-Xavier Jeuland, président de la Fédération française de domotique

Le marché automobile retrouve ses niveaux d'avant la crise

Flavien Neuvy, directeur de l'Observatoire Cetelem

Les jeunes ont compris que la thalasso, ce ne sont plus des sommes faramineuses

Philippe Gomez, président du syndicat national de la thalassothérapie

Le sushi n’est pas devenu un produit de masse et ne le deviendra pas

Bernard Boutboul, directeur du cabinet Gira Conseil