Un site d'information
proposé par
Habitat

Vers un logement aux usages multiples

logement

Le logement reste un cocon pour des Français qui seraient toutefois enclins, selon une étude, à le voir évoluer au gré de nouvelles expériences de vie.

Une étude menée par Harris Interactive pour l’Observatoire Cetelem nous en dit plus sur la perception qu’ont les Français de leur habitat.

Il en ressort que plus de 80% d’entre eux restent attachés à leur logement. Ils lui associent un certain nombre d’éléments positifs -« un endroit agréable, confortable, intime », précise l’étude-, tout en regrettant les coûts qu’il engendre et une surface jugée, souvent, « trop petite ».

Les Français, détaille le document, se montrent en outre « plus tranchés et traditionnels quant à leurs représentations du logement actuel que dans un exercice de projection ». En clair, le logement reste perçu comme « un bien à léguer » (réponse la plus fréquemment citée, par 63% de Français), avant d’envisager d’autres utilisations.

Seuls 37% le voient ainsi comme « un lieu où l’on peut travailler », 30% comme « une maison/un appartement que l’on loue en totalité ou partie pour améliorer ses revenus ». Un peu moins d’un Français sur cinq, enfin, le perçoivent comme un lieu pouvant servir à cohabiter (23%).

>>> En vidéo : l’apéro coloc, le speed dating de la colocation

Télétravail, colocation : pourquoi pas ?

Ce qui ne signifie pas pour autant que les Français soient fermés à des évolutions dans l’utilisation de leur logement. Au contraire. Le télétravail, notamment : « 36% déclarent travailler ou avoir déjà travaillé depuis leur domicile, même s’ils mettent en avant le besoin de conserver une limite entre vie privée et vie professionnelle », rapporte l’étude.

Sur la colocation, ensuite. Si seul un Français sur cinq vit ou déjà vécu sous cette forme, un sur deux se dit prêt à franchir le pas avec ses petits-enfants (49% de « oui »), avec ses enfants ou en couple (47%), voire avec « des amis célibataires » (40%).

De manière générale, « si ces pratiques restent peu répandues », relèvent les auteurs de l’étude, elle n’éveillent pas tant de rejet chez les Français qu’on pourrait le penser. Pas moins de 75% perçoivent ainsi le télétravail comme « plutôt une bonne chose ». Même réponse pour 70% d’entre eux quant à la location d’appartement/de maison entre particuliers. Tendance identique pour la colocation (66% d’opinions positives) et la cohabitation inter-générationnelle (65%).

>>> Aller plus loin : cet été, j’échange ma maison

Touslesbudgets.com - © Zarya Maxim - Fotolia.com

Vous aimerez aussi

La colocation clé en main

Un concept économique pour les locataires et rentable pour les propriétaires.

Dix façons de compléter ses revenus

En France, un salarié sur deux s’estime « mal payé ». D’où la tentation de trouver une astuce pour compléter ses revenus.

Ils l'ont dit sur tous les budgets
Entre 60 et 70% des pannes sur les petits appareils sont dues à un manque d’entretien

Camille Beurdeley, déléguée générale du Groupement Interprofessionnel des fabricants d'appareils d'équipement ménager

L'habitat connecté, c'est en permanence de l'innovation, il faut faire le tri

François-Xavier Jeuland, président de la Fédération française de domotique

Le marché automobile retrouve ses niveaux d'avant la crise

Flavien Neuvy, directeur de l'Observatoire Cetelem

Les jeunes ont compris que la thalasso, ce ne sont plus des sommes faramineuses

Philippe Gomez, président du syndicat national de la thalassothérapie

Le sushi n’est pas devenu un produit de masse et ne le deviendra pas

Bernard Boutboul, directeur du cabinet Gira Conseil