Un site d'information
proposé par
Mode de vie

Le « made in France » séduit toujours le consommateur

made in france

Lors du séminaire 2017 des Cahiers de la Consommation, le Centre de Recherche pour l’Étude et l’Observation des Conditions de Vie (Credoc) a livré ses perspectives pour la consommation. Parmi les tendances fortes, l’intérêt pour les produits « Made in France » se confirme, surtout chez les jeunes.

Premier enseignement de l’étude menée par le Credoc et le cabinet spécialisé PAIR Conseil : la croissance française devrait poursuivre sa remontée et connaître une légère accélération avec des hausses successives de +1,4% et 1,5% en 2017 et 2018. L’emploi pourrait également reprendre des couleurs et prolonger ainsi la baisse du chômage entamée en 2016.

Ce contexte économique ne générerait pas pour autant un gain de pouvoir d’achat, limité à 1,2% et 1,3% en 2017-2018, contre 2% en 2016. Principale raison évoquée par le Credoc, la stagnation du revenu des ménages, mais, surtout, la hausse de l’inflation qui devrait se situer autour de 1,5%.

75% des Français motivés par l’achat responsable

Les consommateurs vont donc adapter leur comportement. Car, si le marché de l’immobilier devrait conserver son dynamisme, notamment dans l’ancien, la croissance de la consommation en volume pourrait connaître un sérieux coup de frein (+1,4% en 2017 contre +1,8% en 2016).

Face à la nécessité de consommer moins, les Français s’illustrent par une exigence de qualité, quitte à payer plus cher. De manière générale, le « made in France » est perçu, au même titre que les marques et les labels, comme un gage d’excellence.

Entre 2008 et 2016, l’intérêt des Français pour ces produits a ainsi grimpé de 7 points pour atteindre 75%. Parmi les plus concernés, les jeunes (+10% chez les 18-24 ans et +15% chez les 25-34 ans) restent très sensibles à cette démarche. Les consommateurs expérimentés (à partir de 45 ans), demeurent attentifs à d’autres critères, comme la renommée du service après-vente et la recommandation par une association de consommateurs.

Romain Carlioz - © momius - Fotolia.com

Vous aimerez aussi

« Le souhait de l’enfant est un critère d’achat »

Le Baromètre Approuvé par les familles 2017 met en lumière le rôle grandissant des enfants dans la décision d'achat de leurs parents.

Ce que vous attendez des marques de distributeurs

Deux études, publiées en 2015 et 2016, montrent que les Français sont satisfaits des marques de distributeurs, mais en attendent toujours plus.

Ils l'ont dit sur tous les budgets
Entre 60 et 70% des pannes sur les petits appareils sont dues à un manque d’entretien

Camille Beurdeley, déléguée générale du Groupement Interprofessionnel des fabricants d'appareils d'équipement ménager

L'habitat connecté, c'est en permanence de l'innovation, il faut faire le tri

François-Xavier Jeuland, président de la Fédération française de domotique

Le marché automobile retrouve ses niveaux d'avant la crise

Flavien Neuvy, directeur de l'Observatoire Cetelem

Les jeunes ont compris que la thalasso, ce ne sont plus des sommes faramineuses

Philippe Gomez, président du syndicat national de la thalassothérapie

Le sushi n’est pas devenu un produit de masse et ne le deviendra pas

Bernard Boutboul, directeur du cabinet Gira Conseil