Un site d'information
proposé par
Loisirs

Le train français, cinquième plus cher d’Europe

train

Une étude du comparateur de tarifs GoEuro montre que la hausse sensible des tarifs de la SNCF ces deux dernières années a fait reculer la France dans le classement européen des pays au train le moins cher. Mais ses prix moyens au kilomètre parcouru, quel que soit le mode de transport, restent « assez raisonnables » selon le site allemand.

Naguère parmi les meilleurs élèves de la classe Europe pour le prix de ses voyages en train, la France vient de dégringoler dans les tréfonds du classement. Selon le comparateur en ligne allemand GoEuro, qui publie régulièrement des études de marché, ce décrochage serait d’autant plus surprenant qu’il se serait joué en seulement deux ans, sans susciter d’alertes particulières.

En 2014, toujours selon GoEuro, il fallait ainsi débourser en moyenne 7,79 € pour un parcours de 100 km sur les lignes SNCF, ce qui plaçait la France dans la moyenne des pays étudiés – 23e sur 51 à l’époque. En 2016, patatras ! Ce sont désormais 17,59 € que les usagers doivent payer pour le même trajet, soit plus de 100% d’augmentation en deux ans.

C’est certes toujours beaucoup moins cher qu’en Suisse, où les 100 km sont facturés 47,44 €, et moins cher aussi qu’au Royaume-Uni, en Belgique ou aux Pays-Bas (qui sont au même prix : 20,54 €) mais cela place la France au cinquième rang des pays les plus chers d’Europe pour le train.

>> Lire aussi : Le train, leur pain quotidien

L’avion parfois moins cher que le train

Pour la majorité des clients de la SNCF, les choses sont toutefois à nuancer. Non seulement parce que la méthodologie utilisée par le site allemand pour son étude a évolué entre 2014 et 2016, ce qui rend les comparaisons entre ces deux années moins pertinentes. Mais aussi parce que l’étude ne tient pas compte des différentes réductions tarifaires consenties aux étudiants, aux séniors, aux handicapés, aux familles… etc, et qui concerne près de trois usagers sur quatre, selon la compagnie ferroviaire nationale.

Dans son analyse, le comparateur GoEuro note d’ailleurs que « malgré les apparences, la France bénéficie de prix de transport assez raisonnables en comparaison avec les autres pays européens. » L’étude inclut il est vrai tous les autres modes (avions, autocar…) et l’ensemble permet à la France de toujours bien figurer à l’échelle du continent.

La hausse sensible des prix du rail, la libéralisation des lignes d’autocars et la concurrence accrue dans l’aérien ont cependant créé des situations impensables il y a seulement quelques années, comme le fait d’avoir un tarif plus bas au kilomètre parcouru sur certains trajets en avion par rapport au train, comme sur Paris-Nice.

Il ne faudrait pas que cela s’aggrave si la SNCF souhaite continuer à nous faire préférer le train.

>> Aller plus loin : « Il y a eu un effet Ryanair sur les prix »

Touslesbudgets.com - © Thomas Pajot - Fotolia.com

Vous aimerez aussi

6 questions à propos du TGV

Un porte-parole de la SNCF répond aux questions des lecteurs de Touslesbudgets.com sur l'évolution de l'offre TGV et le prix de ses billets.

Xavier dépense 6 000 euros par an pour aller travailler

Un trajet en voiture pour se rendre au bureau qu’effectuent quotidiennement 18,6 millions de Français.

Ils l'ont dit sur tous les budgets
Entre 60 et 70% des pannes sur les petits appareils sont dues à un manque d’entretien

Camille Beurdeley, déléguée générale du Groupement Interprofessionnel des fabricants d'appareils d'équipement ménager

L'habitat connecté, c'est en permanence de l'innovation, il faut faire le tri

François-Xavier Jeuland, président de la Fédération française de domotique

Le marché automobile retrouve ses niveaux d'avant la crise

Flavien Neuvy, directeur de l'Observatoire Cetelem

Les jeunes ont compris que la thalasso, ce ne sont plus des sommes faramineuses

Philippe Gomez, président du syndicat national de la thalassothérapie

Le sushi n’est pas devenu un produit de masse et ne le deviendra pas

Bernard Boutboul, directeur du cabinet Gira Conseil