Un site d'information
proposé par
Habitat

Les Français, « écolos » au sein de leur logement

logement

Le logement serait l’endroit où nous aurions le plus de réflexes écologiques, selon une étude de l’Observatoire Cetelem.

Relativement absente des débats politiques du moment, du moins en apparence, l’écologie intéresse pourtant les Français. Preuve en est, peut-être, les conclusions d’un sondage mené récemment par Harris Interractive pour l’Observatoire Cetelem*.

Ses auteurs ont voulu en savoir plus sur nos habitudes « écolos » au sein de notre habitat. Et il en ressort que le logement est le lieu où nous faisons le plus souvent preuve de nos réflexes « éco-citoyens ». Plus de la moitié d’entre nous (54%) porterait ainsi « une attention particulière à favoriser les gestes écologiques au sein de leur logement », apprend-t-on du document. Soit le double de l’attention portée lorsque nous nous trouvons dans des lieux publics, au travail ou sur notre lieu de vacances.

L’écologie, ce sont aussi des économies potentielles et ça, on ne le perd pas de vue. Selon le sondage, nous sommes plus des deux tiers à opter pour des pratiques écologiques pour des raisons, avant tout, économiques. On parle là de fermer les fenêtres (96% d’entre nous y font attention), fermer les robinets ou éteindre les lumières (94%). Le tri des déchets, aussi, serait totalement entré dans nos mœurs (92%).

>>> Lire aussi : Comment améliorer la qualité de l’air chez soi

Des jeunes moins motivés

L’étude révèle également que le logement est un lieu de sensibilisation (dans 77% des foyers) autant que de mise en œuvre d’actions pour protéger l’environnement. Parfait, à un détail près : si les femmes et mères de famille « sont les premières à porter et défendre le sujet » à la maison, à l’inverse, près d’un jeune sur deux (18-24 ans) perçoit les gestes écologiques « comme une contrainte ».

On apprend enfin que nous sommes quasi-unanimes (plus de neuf sur dix) sur l’importance des caractéristiques écologiques d’un logement lorsque nous sommes en situation d’en trouver/ d’en acheter un. Et oui : même si un logement plus écologique peut vous coûter plus cher à l’achat, à l’usage, vous pourrez certainement faire baisser votre facture d’énergie (les nouvelles technologies nous y aident déjà). A vous de voir.

*Enquête réalisée par Harris Interactive en ligne du 07 au 09 mars 2017. Échantillon de 1 011 personnes, représentatif des Français âgés de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région de l’interviewé(e).

Benjamin Hay - © Pexels.com

Vous aimerez aussi

Électroménager : comment les fabricants limitent la casse

Alors que les ventes d'électroménager continuent leur progression, les fabricants font face à la fragilité des composants des appareils.

Ces appareils ménagers qui cartonnent en France

Quels sont les appareils ménagers qui se sont le mieux vendus en 2016 ? La réponse en images.

Ils l'ont dit sur tous les budgets
Entre 60 et 70% des pannes sur les petits appareils sont dues à un manque d’entretien

Camille Beurdeley, déléguée générale du Groupement Interprofessionnel des fabricants d'appareils d'équipement ménager

L'habitat connecté, c'est en permanence de l'innovation, il faut faire le tri

François-Xavier Jeuland, président de la Fédération française de domotique

Le marché automobile retrouve ses niveaux d'avant la crise

Flavien Neuvy, directeur de l'Observatoire Cetelem

Les jeunes ont compris que la thalasso, ce ne sont plus des sommes faramineuses

Philippe Gomez, président du syndicat national de la thalassothérapie

Le sushi n’est pas devenu un produit de masse et ne le deviendra pas

Bernard Boutboul, directeur du cabinet Gira Conseil