Un site d'information
proposé par
Education

Les Youtubeurs, références de nos enfants ?

Youtubeurs

En 2016, les « Youtubeurs » Cyprien et Norman figuraient en tête du traditionnel classement des personnalités préférées des 7-14 ans, réalisé par le Journal de Mickey. Une situation inédite qui illustre un phénomène massif : les Youtubeurs sont aujourd’hui la principale référence de nos enfants.

Jeu vidéo, dessin animé, mode, humour… Le champ d’expression des Youtubeurs (ces jeunes, adultes ou pas, qui réalisent des vidéos diffusées sur la plateforme en ligne) est vaste. Certains sont même devenus de véritables prescripteurs dans leur domaine. Voici une sélection de quatre Youtubeurs, particulièrement influents, qui s’adressent aux enfants.

Moi, c’est Anthéa

Si elle est encore loin des deux millions d’abonnés d’EnjoyPhoenix, la jeune Anthéa, 9 ans, peut déjà compter sur un solide réseau de fans (près de 300 000 à ce jour). Entre tutoriels coiffure, recettes, bons plans et concours, elle se taille une place de choix sur le créneau des « loisirs ».

En février 2016, elle a même fait partie des trois meilleures progressions de la plateforme, selon l’agence Astérisque Digital. Si son jeune âge a pu être, parfois, sujet à débat, elle sait en faire un atout pour rester en prise avec son public.

>>> Vidéo : Sur Youtube, leurs conseils beauté cartonnent

Studio Bubble Tea

Jeunes elles aussi, Kalys et Athéna (respectivement 8 et 3 ans) sont filmées par leur père et leur chaine cartonne depuis sa création en 2014 (plus de 600 000 abonnés). Le principe ? La petite bande va au parc d’attraction, déballe un nouveau jouet… Bref : ils partagent un bon moment en famille et se livrent, par la même occasion, à un test ludique. Destinée aux enfants comme à leurs parents, la chaine fonctionne pour l’instant sans partenariat commercial, même si, à l’avenir, le père-créateur ne l’exclut pas.

Siphano

La section « gaming » reste le domaine où on trouve les Youtubeurs les plus populaires. Derrière les mastodontes Squeezie et Cyprien, Siphano  et ses 1,8 millions de fans, s’adresse à une cible un peu différente. Ce marseillais de 23 ans, désormais délocalisé à Lille et spécialiste du jeu Minecraft, s’est fait connaître auprès du jeune public grâce à ses « Let’s Play » (vidéo où le Youtubeur filme sa partie en la commentant avec humour) volontiers régressif sur des valeurs sûres comme Zelda ou Mario.

LuccassTV

Dans un domaine plus confidentiel, le manga et la culture japonaise, LuccassTV fait partie des plus suivis par les jeunes. Moins pointu que certains (comme Pause Manga), il séduit par la variété de ses rubriques (de la critique de livres aux « unboxing » de consoles, objets, etc.) et son ton très abordable pour tous, notamment les enfants. Si ces chiffres sont loin des meilleurs Youtubeurs « généralistes » (un peu moins de 300 000 abonnés), il fait partie du Top 3 des spécialistes de la culture manga.

Bonus : M-Gigantoraptor

Si elle n’est, potentiellement, prescriptrice d’achat, la chaîne Motorsport Gigantoraptor a vu sa notoriété grimper ces derniers mois. Ces deux ados parlent de science avec un ton plutôt décalé et adapté aux enfants. De quoi faire naître, sait-on jamais, des vocations de paléontologue ?

Romain Carlioz - © Tomsickova - Fotolia.com

Vous aimerez aussi

« Parler d’argent à partir de 6 ou 7 ans »

Près d'un Français sur deux donne « régulièrement » de l'argent de poche à ses enfants. Des sommes qui vont de 11 euros pour un enfant en école primai...

Habiller son enfant moins cher

Touslesbudgets.com vous donne quelques pistes afin de compléter les tenues de votre enfant sans vous ruiner.

Ils l'ont dit sur tous les budgets
Entre 60 et 70% des pannes sur les petits appareils sont dues à un manque d’entretien

Camille Beurdeley, déléguée générale du Groupement Interprofessionnel des fabricants d'appareils d'équipement ménager

L'habitat connecté, c'est en permanence de l'innovation, il faut faire le tri

François-Xavier Jeuland, président de la Fédération française de domotique

Le marché automobile retrouve ses niveaux d'avant la crise

Flavien Neuvy, directeur de l'Observatoire Cetelem

Les jeunes ont compris que la thalasso, ce ne sont plus des sommes faramineuses

Philippe Gomez, président du syndicat national de la thalassothérapie

Le sushi n’est pas devenu un produit de masse et ne le deviendra pas

Bernard Boutboul, directeur du cabinet Gira Conseil