Un site d'information
proposé par
Mode de vie

L’euro n’aurait pas fait flamber les prix

l'euro n'aurait pas fait flamber les prix

L’Insee relève une hausse des prix limitée en France depuis le passage à l’euro, de l’ordre de 1,4% en moyenne par an.

De 2002 à 2016, l’inflation est restée « relativement modérée au regard du passé », souligne l’Insee dans une note, qui détaille l’évolution des prix pour plusieurs biens de consommation. Lesquels, on le rappelle, peuvent varier sensiblement suivant le jour de la semaine.

Le rythme d’inflation atteint au cours des 15 dernières années (+1,4%) est ainsi inférieur à celui des quinze années précédentes (+2,1% entre 1986 et 2001). Celles-ci ont pourtant été marquées par le contre-choc pétrolier et les baisses de TVA.

Il est en outre bien en dessous du chiffre moyen qu’a connu la France entre l’après-guerre et le milieu des années 1980. Sur cette période, le pays a dû faire face à une inflation de « 10,1% par an en moyenne », rappelle l’Insee.

L’introduction de l’euro est régulièrement accusée d’avoir entraîné une forte hausse des prix, avec pour conséquence une baisse du pouvoir d’achat des Français et un ralentissement de la croissance.

>>> A relire : « La perception des prix est faussée »

Achats fréquents = faux amis ?

Pour l’Insee, la divergence entre la mesure de l’inflation et la perception qu’en ont les ménages « s’explique en partie par le fait » que ces derniers « sont plus sensibles à l’évolution des produits achetés fréquemment, dont ils se rappellent plus facilement le dernier prix valorisé en francs ».

« Ainsi pour la baguette, par exemple, ils auraient tendance à comparer son prix actuel (0,87 euro en moyenne) à son dernier prix de 2001, d’en moyenne un peu plus de 4,30 francs (0,66 euro) », précise l’institut statistique.

La hausse de 32% sur le prix de la baguette depuis le passage à l’euro apparaît ainsi « forte » mais « elle correspond à une hausse annuelle moyenne de seulement 1,9% par an », une évolution conforme à celle enregistrée avant le passage à l’euro, selon l’Insee.

>>> Aller plus loin : La France, pays d’Europe où comparer les prix rapporte le plus

Benjamin Hay - © Pexels.com/Skitterphoto.com

Vous aimerez aussi

Autoroute : ces portions dont le prix grimpe

De nouveaux tarifs sont appliqués aux péages d'autoroute depuis début février. Certains portions vous coûteront au moins de 10% de plus.

Des applications pour économiser sur la route des vacances

L'été dernier, les trois-quarts des Français ont pris leur voiture pour partir en vacances.

Ils l'ont dit sur tous les budgets
Entre 60 et 70% des pannes sur les petits appareils sont dues à un manque d’entretien

Camille Beurdeley, déléguée générale du Groupement Interprofessionnel des fabricants d'appareils d'équipement ménager

L'habitat connecté, c'est en permanence de l'innovation, il faut faire le tri

François-Xavier Jeuland, président de la Fédération française de domotique

Le marché automobile retrouve ses niveaux d'avant la crise

Flavien Neuvy, directeur de l'Observatoire Cetelem

Les jeunes ont compris que la thalasso, ce ne sont plus des sommes faramineuses

Philippe Gomez, président du syndicat national de la thalassothérapie

Le sushi n’est pas devenu un produit de masse et ne le deviendra pas

Bernard Boutboul, directeur du cabinet Gira Conseil