Un site d'information
proposé par
Education

Noël : un budget cadeaux par enfant à la hausse

Noël un budget cadeaux par enfant à la hausse

Selon une étude menée par le label Approuvé par les familles, le budget moyen consacré aux cadeaux de Noël progresserait de 22 euros par enfant cette année.

Voilà une nouvelle qui devrait en ravir plus d’un. Le budget moyen consacré par enfant aux cadeaux de Noël devrait passer cette année de 106 à 128,78 euros. C’est ce qui ressort d’une étude menée par le label Approuvé par les familles à l’occasion du dernier salon Kid Expo, qui s’est tenu fin octobre à Paris.

Le document révèle toutefois une disparité dans le nombre de cadeaux qui devraient être offerts pour ce Noël 2017. Six familles sur dix achèteraient ainsi entre un et trois cadeaux par enfant. Des achats qui devraient s’effectuer sur le courant du mois de novembre, pour 63% d’entre eux.

Du côté des modes d’achat, précise Approuvé par les familles, les tendances « se stabilisent ». Les achats qui s’effectuent totalement en ligne restent au coude-à-coude avec ceux réalisés totalement en magasin (respectivement 33 et 30%).

Internet marque tout de même clairement son territoire : 82% des achats de cadeaux passent par au moins une étape en ligne (ne serait-ce que pour se renseigner).

Les cadeaux « groupés » en famille, 42% des cas

Et les enfants, dans tout cela ? Approuvé par les familles nous apprend que 70% font une liste au Père Noël. Parmi leurs préférences, on trouve d’abord les produits high-tech, puis les jouets de plein air/mobilité, les jeux de société et enfin les jeux de construction et les jeux robotisés.

Le high-tech et les jeux connectés figurent d’ailleurs parmi les grandes tendances de ce Noël 2017. Ce que confirme Isabelle Cussac-Mazarguil, fondatrice d’Approuvé par les familles, dans le communiqué accompagnant l’étude : « Noël 2017 se profile comme un nouveau Noël très high-tech. Mais la grande nouveauté réside dans la variété des applications high-tech. (…) Bien que par principe plutôt réticents, les parents sont conscients du monde dans lequel vivent leurs enfants et cèdent à leurs désirs de technologie tout en l’équilibrant avec leur propre vision d’un Noël équilibré et durable, axé sur le partage, en intégrant des jeux de société, de construction ou créatifs ».

>>> Lire aussi : Le souhait de l’enfant, un critère d’achat important

A noter, selon l’étude, qu’offrir de l’argent en cadeau est envisagé davantage par les autres membres de la famille que les parents. Le montant moyen avoisinera 78 euros cette année. Dans le même temps, le groupage de cadeaux entre membres de la famille (parents et grands-parents pour acheter un cadeau plus gros, par exemple) concernera 42% des cas.

Pour l’anecdote, Approuvé par les familles a demandé aux parents ce qu’il est advenu des cadeaux de Noël 2016. Sachez qu’un parent sur deux déclare que ses enfants se sont servis de tous leurs cadeaux l’an dernier (25% y jouent encore). Dans la même idée, 62% des parents déclarent que leurs enfants jouent encore avec « entre 50 et 75% de leurs cadeaux reçus l’an dernier ».

*étude réalisée du 2 au 4 octobre 2017, 946 répondants parents d’enfants de 3 à 14 ans

>>> Lire aussi : Jeux et jouets, quelques pistes de cadeaux pour Noël

Benjamin Hay - © Pexels.com-Photo Mix

Vous aimerez aussi

Ces astuces pour une déco de Noël pas chère

Le réveillon approche, mais, entre les cadeaux et le repas, difficile de dégager un budget conséquent pour la déco de la maison.

Les jouets stars de Noël 2016

Touslesbudgets s'est rendu au dernier salon Kid Expo, à Paris, pour vous tenir informés des tendances jeux/jouets pour ce Noël 2016.

Ils l'ont dit sur tous les budgets
Entre 60 et 70% des pannes sur les petits appareils sont dues à un manque d’entretien

Camille Beurdeley, déléguée générale du Groupement Interprofessionnel des fabricants d'appareils d'équipement ménager

L'habitat connecté, c'est en permanence de l'innovation, il faut faire le tri

François-Xavier Jeuland, président de la Fédération française de domotique

Le marché automobile retrouve ses niveaux d'avant la crise

Flavien Neuvy, directeur de l'Observatoire Cetelem

Les jeunes ont compris que la thalasso, ce ne sont plus des sommes faramineuses

Philippe Gomez, président du syndicat national de la thalassothérapie

Le sushi n’est pas devenu un produit de masse et ne le deviendra pas

Bernard Boutboul, directeur du cabinet Gira Conseil