Un site d'information
proposé par
Auto

Pièces détachées d’occasion : les Français partants

pièces

Nous serions presque tous prêts à avoir recours à des pièces détachées d’occasion pour réparer notre voiture, selon un sondage. Essentiellement pour raisons financières.

Pas moins de neuf Français sur dix seraient prêts à avoir recours à des pièces détachées de seconde main pour la réparation de leur voiture. C’est ce qui ressort d’un sondage mené par le magazine auto L’Argus pour le réseau spécialisé Caréco.

Un peu plus de la moitié (57%) en aurait même déjà acheté (quasi-systématiquement chez un professionnel). Une motivation essentiellement financière, nous apprend le sondage, pour près d’un automobiliste sur deux : 47% des personnes interrogées se disent ainsi prêtes à opter pour une pièce d’occasion « à condition que la différence de prix avec une pièce neuve soit égale ou supérieure à 50% ».

Pour 37% des sondés, l’écart doit tourner autour de 50 euros; au moins 100 euros pour 40% d’entre eux.

Dans le détail, les répondants seraient surtout prêts à acheter des pièces détachées d’occasion concernant des éléments de carrosserie (pare-chocs, portière, aile…) ou des éléments extérieurs (phares, rétroviseurs…).

Encore des freins

L’intérêt fort suscité par les pièces auto usagées n’est pas sans emporter un certain nombre de craintes. La fiabilité vient en premier, devant la qualité, l’écart de prix avec le neuf ou l’indisponibilité des pièces.

Parmi les personnes interrogées, rapportent les auteurs du sondage, 39% déclarent consacrer un budget annuel compris entre 300 et 500 euros pour l’entretien et/ou la réparation de leur véhicule. Seuls 20% n’y consacrent « que » moins de 300 euros.

Selon L’Argus, dont les propos sont rapportés en marge de la publication des résultats du sondage, « le réemploi est une bonne mesure pour entretenir et réparer sa voiture tout en préservant son budget auto. Opter pour des pièces d’occasion permet de réduire sa facture de 20 à 50% en moyenne ».
Et de préciser que « les automobilistes risquent de se heurter rapidement à une problème de taille : celui de la disponibilité des pièces (…). Seulement 1,1 million de véhicules hors d’usage sont démontés chaque année ».

A vous de faire votre choix.

Touslesbudgets.com - © Pexels.com

Vous aimerez aussi

Les Français tentés par la boîte auto

La proportion d’immatriculations de véhicules à boîte de vitesses automatique a plus que doublé en France en dix ans.

Diminuer son budget auto

Le budget auto est un poids lourd de nos dépenses quotidiennes. Découvrez de nouvelles idées pour dépenser moins.

Ils l'ont dit sur tous les budgets
Entre 60 et 70% des pannes sur les petits appareils sont dues à un manque d’entretien

Camille Beurdeley, déléguée générale du Groupement Interprofessionnel des fabricants d'appareils d'équipement ménager

L'habitat connecté, c'est en permanence de l'innovation, il faut faire le tri

François-Xavier Jeuland, président de la Fédération française de domotique

Le marché automobile retrouve ses niveaux d'avant la crise

Flavien Neuvy, directeur de l'Observatoire Cetelem

Les jeunes ont compris que la thalasso, ce ne sont plus des sommes faramineuses

Philippe Gomez, président du syndicat national de la thalassothérapie

Le sushi n’est pas devenu un produit de masse et ne le deviendra pas

Bernard Boutboul, directeur du cabinet Gira Conseil