Un site d'information
proposé par
Santé

Prix des médicaments : du simple au triple entre pharmacies

médicaments

Une étude menée par l’association Familles rurales sur l’année 2016 pointe, notamment, de grandes disparités entre officines sur le prix des médicaments.

L’association Familles rurales a relevé sur l’année 2016 les prix de quinze produits fréquemment utilisés par les familles (12 médicaments et 3 spécialités non médicamenteuses) dans 80 pharmacies réparties sur 41 départements.

Si les prix sont globalement restés stables entre 2015 et 2016 (+0,02% seulement), il ressort que les écarts peuvent aller du simple au triple entre officines. Pour l’affirmer, Familles rurales prend appui, dans son Observatoire 2016 du prix des médicaments, l’exemple de l’Activir (de 3,20 à 8,90 euros) ou du Nicopass (de 14,99 euros à 31,30 euros). A l’inverse, c’est le Strepsils qui connaît la variation la moins importante (de 6,02 à 8,50 euros).

En moyenne, tous produits étudiés, un même médicament couterait ainsi « deux fois plus cher au consommateur selon l’endroit » où il l’achète.

>>> Lire aussi : Ces pharmacies qui cassent les prix

Pharmacies vs. grandes surfaces : match nul

Familles rurales s’est également penchée sur les différences de prix des médicaments entre pharmacies et grandes surfaces. Là, « les prix relevés ne permettent pas de conclure qu’il y a un avantage à aller chez l’un ou l’autre tant les écarts de prix varient suivant les produits et les territoires », explique l’association.

Un mot enfin d’Internet, où l’Observatoire du prix des médicaments 2016 a relevé les compteurs sur 28 sites de vente en ligne. Là, l’étude montre un écart moyen d’un euro entre le Net (moins cher) et les pharmacies « physiques » (plus chères). Attention toutefois : Familles rurales précise que « les frais de port annulent cet avantage et le prix final rejoint voire dépasse celui proposé en officine ».

Touslesbudgets.com - © jjfoto - Fotolia.com

Vous aimerez aussi

Cinq astuces pour garder la forme cet hiver

Rhumes, blues hivernal voire dépression saisonnière (4 à 6% des Français) : l’hiver ne fait pas que des heureux.

Faire garder son enfant, combien ça coûte ?

Tant que le petit n’a pas fait sa rentrée à la maternelle, il faut pouvoir le faire garder. Voici la liste et les prix des différents modes de garde.

Ils l'ont dit sur tous les budgets
Entre 60 et 70% des pannes sur les petits appareils sont dues à un manque d’entretien

Camille Beurdeley, déléguée générale du Groupement Interprofessionnel des fabricants d'appareils d'équipement ménager

L'habitat connecté, c'est en permanence de l'innovation, il faut faire le tri

François-Xavier Jeuland, président de la Fédération française de domotique

Le marché automobile retrouve ses niveaux d'avant la crise

Flavien Neuvy, directeur de l'Observatoire Cetelem

Les jeunes ont compris que la thalasso, ce ne sont plus des sommes faramineuses

Philippe Gomez, président du syndicat national de la thalassothérapie

Le sushi n’est pas devenu un produit de masse et ne le deviendra pas

Bernard Boutboul, directeur du cabinet Gira Conseil