Un site d'information
proposé par
Mode de vie

Animaux de compagnie : un amour fou

En France, un foyer sur deux possède un animal de compagnie. Un amour pour lequel les Français dépensent entre 600 (pour un chat) et 800 euros par an (pour un chien).

Le salon Animal Expo se tiendra ce week-end, à Paris. L’occasion était belle de rappeler que chiens, chats ou autres hamsters représentent pas moins de 63 millions d’individus en France ! Dans le détail, le budget annuel consacré à un chat s’élève à 600 euros. Pour un chien, la somme atteint 800 euros.

Environ 80% de ces montants sont dédiés à l’alimentation. Au total, la dépense engagée sur ce poste par les Français chaque année est de… 3,5 milliards d’euros (chiens et chats compris).

>>> Dépenser moins pour nourrir son animal

Les chats (11,5 millions) et les chiens (7,5 millions) sont les animaux de compagnie les plus « visibles », sachez que ce sont bel et bien les poissons (35 millions !) qui sont les compagnons n°1 des Français.

Benjamin Hay - © Fotolia.com

Vous aimerez aussi

15% des propriétaires de chien ne voyagent plus

N'imaginant pas laisser derrière eux leur boule de poil, 15% des propriétaires de chiens ont pris la décision de ne plus voyager, révèle un sondage Bi...

Animal assuré, maître rassuré ?

Et les prix ne sont pas les mêmes qu'il s'agisse d'un chien ou d'un chat.

Ils l'ont dit sur tous les budgets
Entre 60 et 70% des pannes sur les petits appareils sont dues à un manque d’entretien

Camille Beurdeley, déléguée générale du Groupement Interprofessionnel des fabricants d'appareils d'équipement ménager

L'habitat connecté, c'est en permanence de l'innovation, il faut faire le tri

François-Xavier Jeuland, président de la Fédération française de domotique

Le marché automobile retrouve ses niveaux d'avant la crise

Flavien Neuvy, directeur de l'Observatoire Cetelem

Les jeunes ont compris que la thalasso, ce ne sont plus des sommes faramineuses

Philippe Gomez, président du syndicat national de la thalassothérapie

Le sushi n’est pas devenu un produit de masse et ne le deviendra pas

Bernard Boutboul, directeur du cabinet Gira Conseil