Un site d'information
proposé par
Loisirs

« Fait maison », le label qui divise

Depuis le 15 juillet, les restaurateurs peuvent afficher sur leur carte un logo valorisant la préparation de « plats cuisinés sur place à partir de produits bruts ». Le label « Fait maison » est censé valoriser le travail du cuisinier et permettre au consommateur de distinguer un plat « fait maison » d’un plat industriel, simplement réchauffé. Un nouveau label qui est loin de faire l’unanimité au sein de la profession.

==> VIDÉO : Que pensez-vous du label « fait maison » ?

Reportage Christopher Le Caër

Vous aimerez aussi

Payer pour maîtriser son analyse

En psychanalyse, l'argent revêt un rôle particulier. C'est ce qu'explique Gérard Miller, psychanalyste, professeur, écrivain et chroniqueur médias.

« Les jeunes attendent beaucoup du rapport qualité/prix »

Le cabinet Deloitte s'est penché, au travers d'une étude, sur les attentes de la « génération Y » (19-31 ans) envers l'automobile de demain.

Ils l'ont dit sur tous les budgets
Entre 60 et 70% des pannes sur les petits appareils sont dues à un manque d’entretien

Camille Beurdeley, déléguée générale du Groupement Interprofessionnel des fabricants d'appareils d'équipement ménager

L'habitat connecté, c'est en permanence de l'innovation, il faut faire le tri

François-Xavier Jeuland, président de la Fédération française de domotique

Le marché automobile retrouve ses niveaux d'avant la crise

Flavien Neuvy, directeur de l'Observatoire Cetelem

Les jeunes ont compris que la thalasso, ce ne sont plus des sommes faramineuses

Philippe Gomez, président du syndicat national de la thalassothérapie

Le sushi n’est pas devenu un produit de masse et ne le deviendra pas

Bernard Boutboul, directeur du cabinet Gira Conseil