Un site d'information
proposé par
Loisirs

Le jeu vidéo séduit toujours plus de Français

TLB profite de l’ouverture de la Paris Games Week 2017 pour rappeler les derniers chiffres du marché du jeu vidéo en France. Un loisir qui gagne toujours plus d’adeptes : 53% d’entre nous déclarons ainsi jouer « régulièrement », quel que soit le support.

La Paris Games Week, l’un des principaux salons au monde dédié aux jeux vidéo, ouvre ses portes ce mercredi 1er novembre, Porte de Versailles. A cette occasion, chaque année, le Syndicat des éditeurs de logiciels de loisir (Sell) publie les chiffres-clés du marché en France.

Bilan : l’année 2017 confirme que le jeu vidéo ne cesse de rencontrer de plus en plus d’adeptes dans l’Hexagone. Nous étions ainsi « seulement » 20% à jouer en 1999, contre près de 53% aujourd’hui !

De 862 millions d’euros de chiffre d’affaires, toujours en 1999, l’industrie du jeu vidéo en France est passée à 3,46 milliards d’euros l’an dernier.

L’âge moyen du joueur a également connu une hausse sensible. Il a évolué de 21 ans à 34 ans ! On est donc loin de l’image de loisir d’ados qui a longtemps collé au jeu vidéo.

Aujourd’hui, le jeu vidéo se conjugue aussi au féminin

Les chiffres du Sell traduisent de long en large la proportion dans laquelle les jeux vidéo ont su conquérir de nouveaux publics pour s’imposer dans les salons.

En 1999, le contingent de joueurs français était constitué à 80% d’hommes. Aujourd’hui, messieurs, vous n’êtes plus « que » 54% ! La part des femmes joueuses a ainsi plus que doublé en moins de vingt ans.

A en croire le bilan 2017 du Sell, le jeu vidéo représente actuellement la deuxième industrie du divertissement en France.

>>> A relire : Le succès impressionnant du retrogaming (2014) et nos astuces pour trouver des jeux vidéo à bon prix

Benjamin Hay - © Fotolia.com

Vous aimerez aussi

Tâches ménagères : qui fait quoi à la maison ?

Touslesbudgets.com vous propose de découvrir cinq chiffres sur la répartition des tâches ménagères au sein des foyers français.

Célibataires, plus chère la vie ?

On estime à plus de quinze millions le nombre de célibataires en France.

Ils l'ont dit sur tous les budgets
Entre 60 et 70% des pannes sur les petits appareils sont dues à un manque d’entretien

Camille Beurdeley, déléguée générale du Groupement Interprofessionnel des fabricants d'appareils d'équipement ménager

L'habitat connecté, c'est en permanence de l'innovation, il faut faire le tri

François-Xavier Jeuland, président de la Fédération française de domotique

Le marché automobile retrouve ses niveaux d'avant la crise

Flavien Neuvy, directeur de l'Observatoire Cetelem

Les jeunes ont compris que la thalasso, ce ne sont plus des sommes faramineuses

Philippe Gomez, président du syndicat national de la thalassothérapie

Le sushi n’est pas devenu un produit de masse et ne le deviendra pas

Bernard Boutboul, directeur du cabinet Gira Conseil