Un site d'information
proposé par
Habitat

Ménage domestique : le naturel a la cote

Le nombre d’acheteurs au rayon des produits ménagers est en chute libre en grandes surfaces, au bénéfice des produits naturels (vinaigre blanc, savon noir…).

Ils sont, précisément, 580 000 de moins au deuxième trimestre 2017, selon une étude menée par le cabinet Kantar Worldpanel.

La dépense moyenne, ici, est également en baisse : de 14,2 euros par foyer au deuxième trimestre 2016, elle est ainsi passée à 13,6 euros au deuxième trimestre 2017.

Les produits naturels, à l’inverse, ont de plus en plus de succès. On compte ainsi désormais 64% de ménages acheteurs de vinaigre blanc ou encore 13,4% de savon noir.

A noter que 50% des Français disent privilégier l’utilisation d’un seul et même produit pour l’ensemble du ménage de la maison.

>>> Lire aussi : Ces astuces de grand-mère pour faire briller la maison

Touslesbudgets.com - © Pexels.com/Pixabay

Vous aimerez aussi

Jeter moins et vivre mieux : un livre vous dit tout

Les auteurs du livre Zéro Gaspi ! La méthode pour moins jeter et vivre mieux donnent leurs astuces pour mêler consommation responsable et économies.

Football : sur le prix du maillot, l’OM bat le PSG

La saison de football bat son plein. A quelques jours du match OM-PSG, Touslesbudgets s'est penché sur le prix des maillots de L1 et L2.

Ils l'ont dit sur tous les budgets
Entre 60 et 70% des pannes sur les petits appareils sont dues à un manque d’entretien

Camille Beurdeley, déléguée générale du Groupement Interprofessionnel des fabricants d'appareils d'équipement ménager

L'habitat connecté, c'est en permanence de l'innovation, il faut faire le tri

François-Xavier Jeuland, président de la Fédération française de domotique

Le marché automobile retrouve ses niveaux d'avant la crise

Flavien Neuvy, directeur de l'Observatoire Cetelem

Les jeunes ont compris que la thalasso, ce ne sont plus des sommes faramineuses

Philippe Gomez, président du syndicat national de la thalassothérapie

Le sushi n’est pas devenu un produit de masse et ne le deviendra pas

Bernard Boutboul, directeur du cabinet Gira Conseil