Un site d'information
proposé par
Habitat

Se faire un peu d’argent grâce aux vide-maisons

Cette tradition venue des États-Unis séduit de plus en plus les Français. Les vide-maisons, ou brocantes à domicile, sont un bon moyen de recycler les objets dont on n’a plus besoin, tout en se faisant un peu d’argent.

Pour Marlen, c’est une première. À l’aide d’affichettes et de petites annonces sur Internet, elle a organisé un vide-maison. Verres, assiettes, livres, tableaux… ce jour-là, dans son appartement, tout est à vendre. Un moyen de redonner une seconde vie aux objets, tout en récupérant un peu d’argent. « Je déménage, et je ne voulais pas tout emmener avec moi. Il faut chambouler la maison pour faire un peu de place et aménager des tables de fortune avec de petits prix, comme on le ferait sur une brocante« , explique-t-elle.

Demander une autorisation auprès de la mairie

Seule obligation, faire une déclaration en mairie quinze jours avant l’évènement. À la différence d’une brocante ou d’un vide-grenier, les acquéreurs viennent directement chez elle. Attirés par les petits prix, voisins et curieux sont ainsi venus chiner. Les bonnes affaires se négocient directement sur place. Venue par hasard, une habitante du quartier repart avec un cadre photo pour 12 euros. « C’est quelque chose de très simple, mais ça va partout. Une petite affaire sympathique !« , s’exclame-t-elle.

Cette tradition venue des États-Unis séduit de plus en plus les Français. Les sites internet, qui mettent en relation les acheteurs et vendeurs, sont d’ailleurs légion sur la toile. Un concept anti-crise, et surtout convivial.

==> Aller plus loin : (Dossier) 15 idées pour dépenser moins

Laurène Rimondi

Vous aimerez aussi

Le succès de la vente en vrac

Il permet de réduire ses déchets mais aussi de maîtriser ses dépenses en n'achetant que de petites quantités : le vrac se développe.

Travaux, bricolage : neuf infos à connaître

Bon nombre de Français rêvent d'avoir leur propre maison, quitte à la (faire) construire eux-mêmes. Touslesbudgets.com a sélectionné pour vous l'essen...

Ils l'ont dit sur tous les budgets
Entre 60 et 70% des pannes sur les petits appareils sont dues à un manque d’entretien

Camille Beurdeley, déléguée générale du Groupement Interprofessionnel des fabricants d'appareils d'équipement ménager

L'habitat connecté, c'est en permanence de l'innovation, il faut faire le tri

François-Xavier Jeuland, président de la Fédération française de domotique

Le marché automobile retrouve ses niveaux d'avant la crise

Flavien Neuvy, directeur de l'Observatoire Cetelem

Les jeunes ont compris que la thalasso, ce ne sont plus des sommes faramineuses

Philippe Gomez, président du syndicat national de la thalassothérapie

Le sushi n’est pas devenu un produit de masse et ne le deviendra pas

Bernard Boutboul, directeur du cabinet Gira Conseil